L’association Aidanimaux réponds à nos questions

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ainsi qu’Aidanimaux 33 ?

Laetitia Coornaert :

Bonjour, j’ai 2 enfants, 7 chats, 1 chien. J’ai toujours été passionnée par les animaux ; je suis dans la protection animale depuis plusieurs années.

Aidanimaux 33 est une association de protection animale qui a pour objectif d’apporter assistance aux animaux errants ou en détresse. Nous intervenons pour les chiens, les chats, les lapins et cochons d’inde.

Pourquoi avoir créé cette association ?

Laetitia Coornaert :

Je ne retrouvais pas toutes mes valeurs dans l’association où j’étais ; avec quelques amies nous faisions du sauvetage en « free lance » et il nous a semblé indispensable d’avoir une légitimité afin d’augmenter nos moyens et possibilités de sauvetage.

As-tu des personnes pour t’accompagner dans ce projet ?

Laetitia Coornaert :

Bien sûr, nous sommes avant tout un groupe d’amies, animées de l’objectif commun d’aider les animaux en détresse. Elles sont toutes très motivées et abattent un travail considérable pour faire avancer l’association.

Quel est le rôle de l’association Aidanimaux 33 ?

Laetitia Coornaert :

Comme dit ci-dessus, nous tentons de sauver les animaux errants ou en détresse (maltraitance par exemple) Les adultes sont stérilisés et identifiés, puis mis à l’adoption, les bébés sont également proposés à l’adoption, sous contrat de stérilisation. Nous sélectionnons rigoureusement les adoptants pour que la deuxième chance que nous donnons à nos protégés soit la bonne, après avoir connu une vie difficile dans la rue.

As-tu déterminé un plan d’action pour protéger nos amis les bêtes ?

Laetitia Coornaert :

Il est un peu difficile de déterminer un plan d’action, puisque les demandes de sauvetages arrivent tous les jours par mail ou par téléphone, mais dans la durée, nous informons et insistons sur la nécessité de stériliser son animal de compagnie, afin d’éviter la prolifération d’animaux errants.

Est-ce que tu aurais un conseil à donner à nos lecteurs ?

Laetitia Coornaert :

J’en ai même plusieurs :

Tout d’abord, si vous aimez votre animal, stérilisez le, sa vie sera plus confortable et souvent plus longue : les maladies contagieuses sont évitées, les grossesses peuvent être mortelles pour les femelles, et il n’y aura aucun risque de retrouver les petits de sa portée dans la rue, même si vous pensiez qu’ils étaient bien adoptés.

De plus il est indispensable (et obligatoire selon la loi) d’identifier votre animal. En cas de perte, vous le retrouverez d’autant plus facilement qu’il sera pucé ou tatoué

Ensuite, j’attire votre attention sur le fait qu’un chiot ou un chaton est très mignon, mais ne reste pas petit très longtemps. De nombreux adultes adorables vous attendent dans les associations…

Un petit mot pour la fin ?

Laetitia Coornaert :

Les animaux ne sont ni des peluches, ni des jouets dont on se débarrasse lorsqu’on en a assez ou quand on se rend compte des contraintes qu’ils occasionnent ou parce qu’on part en vacances !

L’adoption d’un animal doit être mûrement réfléchie et est un engagement sur une quinzaine d’années en moyenne. 

Contacter Aidanimaux 33

Site web : Aidanimaux 33 association protection animale

Sab au 06 26 06 57 43 ou Blanche au 06 25 24 88 27

AidAnimaux 33, 10 rue Ney – Entrée 2, 33200 Bordeaux

Page facebook

Visitez leur site : aidanimaux33.wordpress.com

Lire l’interview de la présidente de l’association aidanimaux33 : Interview aidanimaux33

Page d’information sur aidanimaux33 : infos aidanimaux33

Voter
Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Rémi Guérin : éducateur canin et comportementaliste pour chien