🏠 » Chiens » Sport » Votre chien n’est bientôt plus en danger : la nage bientôt autorisée grâce à la fin des cyanobactéries !

Votre chien n’est bientôt plus en danger : la nage bientôt autorisée grâce à la fin des cyanobactéries !

Faire nager son chien peut être une excellente activité pour plusieurs raisons, mais il y a aussi des précautions à prendre notamment vis à vis des cyanobactéries.

Les cyanobactéries : un grand danger pour nos chiens

Oui, certaines cyanobactéries peuvent être dangereuses pour les chiens, ainsi que pour d’autres animaux et humains.

Voici pourquoi :

  1. Toxines cyanobactériennes: Certaines espèces de cyanobactéries produisent des toxines, qui sont libérées lorsque les cellules de la cyanobactérie se rompent ou meurent. Il existe plusieurs types de toxines cyanobactériennes, dont certaines affectent le foie (hépatotoxines), d’autres le système nerveux (neurotoxines), et certaines peuvent causer des irritations cutanées.
  2. Exposition des chiens: Les chiens peuvent être exposés à ces toxines de plusieurs manières:
    • En buvant de l’eau contaminée.
    • En nageant dans l’eau puis en se léchant le pelage.
    • En mangeant des cyanobactéries ou des algues lorsqu’ils sont sur la rive.
  3. Symptômes d’intoxication chez les chiens:
    • Pour les hépatotoxines: vomissements, diarrhée, pâleur des muqueuses, ictère (jaunissement de la peau et des yeux), hémorragie, choc ou insuffisance hépatique.
    • Pour les neurotoxines: salivation, tremblements, convulsions, paralysie et difficulté à respirer. Les symptômes peuvent apparaître rapidement, parfois en quelques minutes à quelques heures après l’exposition.
    • Pour les toxines dermiques: rougeur, éruptions cutanées et démangeaisons.
  4. Prévention: Si vous savez ou suspectez qu’une source d’eau est contaminée par des cyanobactéries (par exemple, en cas d’avis de floraison d’algues), il est préférable d’empêcher votre chien de nager ou de boire cette eau. Les floraisons de cyanobactéries peuvent ressembler à une peinture verte ou bleue flottant à la surface de l’eau ou à une couche épaisse de mousse.
  5. Action en cas de suspicion d’intoxication: Si vous pensez que votre chien a été exposé à des cyanobactéries, il est essentiel de le laver immédiatement à l’eau propre pour éliminer tout résidu de la toxine et de consulter un vétérinaire aussi rapidement que possible.

La fin de l’été annonce la diminution des cyanobacteries

La baisse récente des températures, associée aux fortes précipitations observées ces derniers jours, a favorisé un renouvellement significatif des eaux.

Ce phénomène naturel a pour conséquence directe de diluer et de disperser les concentrations de cyanobactéries présentes.

Les températures plus fraîches inhibent également la prolifération de ces micro-organismes, qui préfèrent généralement des eaux plus chaudes et stagnantes pour se développer.

Ces conditions climatiques favorables, conjuguées au renouvellement des eaux, ont donc entraîné une réduction du taux de cyanobactéries dans notre environnement aquatique.

C’est une excellente nouvelle pour les amateurs de baignade, car cela signifie que nous pourrons bientôt profiter à nouveau des plaisirs de l’eau avec notre en toute sécurité.

Si la météo le permet d’ici 15 jours vous pourrez très certainement profiter des dernières petites chaleurs pour faire nager votre chien en toute sécurité. N’hésitez pas à consulter le site de l’ARS pour être sur que les points d’eaux que vous visez ont été testés..

Retrouvez toutes nos vidéos et conseils sur :

Dernières News

Laisser un commentaire