Les chiens d’élan ou elkhund

Les photos représentent le plus courant, c’est à dire le chien d’élan norvégien gris, ou norsk elkhund. Le lien vers le standard aussi.

Il existe un autre chien norvégien, le noir, qui est une race séparée avec son standard.

En Suède, il y a un seul chien d’élan, gris, avec aussi un standard séparé, et qu’ils appellent Jämthund. Il est plus grand et d’un look plus primitif et sauvage, avec une sélection plus axée sur la chasse. Il se distingue également par son masque clair contrasté sur la robe grise, le faisant plus ressembler à un loup.

Jämthund

Ils sont bien sûr assez proches physiquement, c’est l’isolement géographique, puis les frontières de l’homme, qui ont séparé des races à souche commune.

Leurs caractéristiques :
Les chiens des vikings pense-t-on… Le plus courant est très nettement l’elkhound gris.

Tous les trois sont de typiques nordiques à fourrure courte qui étaient utilisés à la chasse, surtout au gros gibier.

Leurs tailles respectives les distinguent comme les Dalton, le noir étant le plus petit et le suédois le plus grand.

Leur caractère et comportement :
Que disent leurs standards ?

Le standard du gris ne dit rien du tout !

Elkhund noir : “Chien énergique et sans crainte.”

Jämthund : “Courageux et énergique, mais aussi calme et impassible.”

Beaucoup de races nordiques joignent en eux ces qualités à la fois de calme et d’énergie.

Les races de chasse ne sont pas les plus faciles à posséder en chien de compagnie, le problème principalement rencontré étant leur instinct de chasse plus fort qu’une obéissance, qui peut être fort bonne par ailleurs !

Leurs qualités de gardiens viennent surtout de leur apparence, du masque sombre pour le norvégien gris par exemple, de leurs yeux qui scrutent, et de leur assurance et prestance physique. C’est de plus un chien souvent légèrement distant avec les inconnus.

Ses capacités sélectionnées à la chasse en font un chien dévoué, capable donc de chasser et d’attendre son maître en le prévenant lorsqu’il a trouvé du gibier. Malgré la tentation de ne le considérer que comme un chien de compagnie, il est nécessaire que la sélection se continue en fonction du travail pour deux raisons majeures :

  • C’est cette sélection qui nous a donné le chien tel qu’il est aujourd’hui, et le négliger serait négliger la race. Aimer ce chien, comme aimer toute race, implique aussi de respecter ses origines, de façon à ce que la race ne change pas.
  • Sans un travail fait à chaque génération, les qualités des races se perdraient. Il est relativement facile de maintenir une race mais il est très difficile de récupérer le travail perdu une fois que le mal est fait.

Son histoire et ses origines pour expliquer la race :
Le standard du jämthund résume bien l’histoire des 3 races :

” Le Jämthund n’a été reconnu qu’en 1946, bien qu’il s’agisse d’un type très ancien connu depuis que le nord de la Suède est peuplé.

La raison de cette reconnaissance tardive est que le Chien d’élan Norvégien de petite taille et le Jämthund étaient jugés comme étant la même race.

La situation finit par devenir impossible. Le Jämthund est surtout un chien de chasse à l’élan, mais, il a aussi été utilisé à la chasse à l’ours et au lynx, particulièrement dans les temps anciens. C’est pourquoi il doit être très fort et particulièrement endurant.”

Jämthund

Pour qui les elkhund sont-ils faits ?

Ses bons cotés :
En tant que gardiens, ils sont impressionnant, préviennent très très bien, mais ne seront pas agressifs avec un intrus.

Il est tout à fait possible de pratiquer des activités avec ce chien réceptif, par exemple le pistage est tout indiqué, et toute activité pratiquée avec des méthodes positives, sans utiliser la force.

Les possibles revers de médaille :
Ce sont des chiens qui nécessitent absolument un jardin clôturé, sinon ils iront se balader tout seul, ils sont assez autonomes pour ne pas avoir besoin de leur maître pour cela.

Et lorsqu’il y a une bonne odeur animale à suivre, les acquis d’éducation sont vite oubliés…

L’inactivité physique, et mentale surtout, le rendrait destructeur par ennui et solitude, puis soit nerveux soit résigné et apathique, et il faudrait le surveiller pour qu’il ne grossisse pas.

L’idéal pour lui :
Un maître sensibilisé au comportement canin et aux méthodes d’éducation positives, qui conviennent si bien aux nordiques.

Utilisation :
Chien de compagnie

Chien de garde

Entretien :
On note parfois quelques risques de problèmes de peau et kystes graisseux chez le chien d’élan, sans doute à cause de son poil particulièrement serré.

Ce sont des chiens qui vivent facilement 12 ans et plus, comme les primitifs en général.

Ce sont des chiens rustiques avec l’entretien commun aux spitz, en tenant compte de la mue bien sûr.
Voir notre page générale sur le poil des races spitz.

Conclusion :

On trouve des elkhund gris en France, et ils sont de bons chiens de compagnie, avec le rappel sans laisse comme point faible.

Son physique :

Il n’y a rien de particulier à noter qui ne se voit sur les photos. Ce sont des nordiques typiques, avec des différences de taille et de couleur.

Extraits du standard :

Épreuves de travail uniquement pour les pays nordiques (Suède, Norvège, Finlande).

Poids / taille :

Elkhund noir :

Pour les mâles 47 cm, pour les femelles 44 cm.

Elkhund gris :

Hauteur au garrot : Chez les mâles environ 52 cm (20 inches), chez les femelles environ 49 cm (18,5 inches)

Poids : Approximativement 23 kg chez les mâles (50 livres anglaises), 20 kg chez les femelles (43 livres anglaises).

Jämthund :

Males : 57 à 65 cm (Idéal : 61 cm).

Femelles : 52 à 60 cm (Idéal : 56 cm).

Couleurs :

Elkhund noir :

Noir brillant. Un peu de blanc sur le poitrail, les membres antérieurs et les pieds peut être toléré.

Elkhund gris :

Gris de diverses nuances, les extrémités du poil de couverture long étant noires, gris clair sur la poitrine, le ventre, les membres et le dessous de la queue. Tout écart distinct de la couleur grise est des plus indésirables et les couleurs trop claires ou trop foncées doivent être évitées. Des taches prononcées sur les membres et les pieds ne sont pas non plus désirables.

Jämthund :

Gris clair et gris foncé. Les marques caractéristiques de couleur gris clair ou crème se trouvent sur les faces latérales du museau, sur les joues, la gorge, la poitrine, le ventre, les membres et sous la queue.

Laisser un commentaire