banniere


jeudi, 19 novembre 2015 06:51

Le chien a-t-il de la mémoire ?

Évaluer cet élément
(9 Votes)
Votre chien a-t-il une bonne mémoire ? Comment faire pour qu’il n’oublie pas ce que vous lui apprenez ? Découvrez comment la mémoire de votre chien fonctionne pour lui apprendre plus vite et plus durablement ce dont vous avez besoin.

 Comment la mémoire du chien fonctionne-t-elle ?

Définition : La mémoire est le résultat d'un processus cérébral et sensoriel qui permet d'enregistrer des informations, de les retenir et les utiliser.

 

Cerveau d'un chien

Le chien est capable de retenir des informations, grâce à la partie avant du cerveau. En effet, elle permet de mémoriser des informations dans différentes aires du cerveau que le chien a pu :

  • voir grâce à la vue
  • entendre (l'ouïe)
  • sentir (l'odorat)
  • toucher
  • goûter

 Ensuite : 

  • l'hippocampe (petite partie du cerveau qui joue un rôle important dans la mémoire)
  • l’amygdale (qui gère la peur)
  • et une partie du cortex cérébral (gère le plaisir)

prennent le relais.

Le système cérébral envoie les premières informations que le chien a reçu par ses différents sens pour les stocker et les lier entre elles. On dit que la mémoire est associative. Il ne faut pas imaginer la mémoire comme une grande bibliothèque, mais plutôt comme un Rubik's cube avec des centaines et des centaines de facettes qui sont complètement désordonnées et remises en ordre en un battement de cil pour obtenir un souvenir.

A la fin de cet article, vous pourrez continuer de lire notre blog sur le comportement du chien

Nous travaillons avec un système d'affiliation chez Amazon. C'est à dire que si vous cliquez sur une de nos publicités, nous récolterons 5% des achats que vous effecturez le jour même sur Amazon. Ces "dons" nous permettent d'entretenir le site et d'écrire des articles bénévolement. Nous vous remercions par avance de votre geste.

banniere

Comment le chien utilise-t-il de sa mémoire ?

Votre chien a appris tout un tas de choses depuis sa naissance. Maintenant, il est capable d'activer sa mémoire.

Exemple : rappelez-vous ce qu'il se passe quand vous touchez la gamelle de votre chien. En général, il débarque vite fait bien fait dans la même pièce que vous !

Votre chien a réussi à lier le souvenir du son (ouïe) de la gamelle et/ou du sac de croquettes au résultat du service de sa gamelle.

Autre exemple. Quand votre chien entend votre sonnette d'entrée, il aboie et/ou est content, voire très excité, il a associé le son de la sonnette à l'arrivée d'une personne, et cela lui procure de la peur ou de la joie.

Dernier exemple. Quand vous avez passé plusieurs heures à apprendre à votre chien « assis », cela devient automatique, un réflexe ! Votre chien a enregistré une position à du plaisir (croquette/friandise) ou de la peur (rapport de force/douleur/grondement).

Quand vous aurez bien compris comment la mémoire du chien fonctionne, vous pourrez lire cet article sur le dressage du chien au rappel.

Il a fait une association ! Vous pouvez imaginer tous les exercices que vous voulez pour dresser votre chien maintenant que vous avez compris comment le chien utilise sa mémoire.

Comment le chien apprend ?

En dressage ou en éducation canine, nous sollicitons beaucoup la mémoire du chien. Nous lui demandons de retenir que tirer en laisse, c'est pénible pour lui et pour nous. Quand on l'appelle, il est mieux qu'il revienne pour sa sécurité ou notre confort.

Voici les bases à connaître pour aider votre chien à bien apprendre.

Le renforcement positif

Qu'est-ce que le renforcement positif ?

Il s'agit de récompenser, de féliciter un chien qui exécute une bonne action. Vous n’êtes pas obligé de donner une friandise mais elle est une récompense à forte valeur et ainsi augmenter la rapidité du conditionnement.

Par exemple : Assis => Friandise = La position assis c'est génial ! On appelle cela une motivation. Votre chien aura plus de facilité à s'asseoir s’il est motivé par quelque chose de positif.

Imaginez que vous veniez me voir et qu'à chaque fois je vous donne 50€  : vous allez venir souvent !

Il est très important de féliciter un chien car c'est ce qui lui permet de comprendre que cette action est bonne et qu'il doit la reproduire. Même dans le cas où vous ne demandez rien au chien.

Exemple : vous regardez la télé en famille et votre chien va se coucher dans son panier. Vous devez lui dire que c'est une bonne action si vous souhaitez qu'il en prenne l'habitude !

Le renforcement positif vous permet donc d’amener votre chien à refaire ce qui vous plaît.

 

Féliciter un chien !

Le renforcement négatif

Qu'est-ce que le renforcement négatif ?

Le renforcement négatif, c'est par exemple, crier sur son chien jusqu'à ce qu'il arrête de sauter sur vous.

En clair, c'est proposer quelque chose de négatif, de "désagréable" jusqu'à ce que le "bon" comportement soit présent. Certaines méthodes d'éducation canine sont basées sur le renforcement négatif. Un chien qui n'exécute pas un ordre peut se faire gronder voire taper. On attend de lui qu'il obéisse pour ne plus se fâcher. Le but est d’obtenir un bon comportement : le chien comprendra que s’il exécute tout de suite la bonne action, il n'y aura pas de point désagréable.

 

Memoire du chien par renforcement

"C'est bien ou mal ?"

La punition

La punition est une action qui fait parfois peur, c'est un mot qui peut paraître dur ! Mais elle est parfois nécessaire afin que le chien apprenne à ne pas dépasser les limites que vous avez fixées ou pour la sécurité de votre chien. C'est vraiment important.

Il ne faut surtout pas culpabiliser. Il faut que votre chien ait un cadre, il faut avoir un minimum d'autorité et être parfois ferme. En revanche, il ne faut pas tomber dans l'excès. La punition est encouragée mais ne faites pas non plus n'importe quoi.

Restez toujours cohérent et assurez-vous d'avoir été compris.

Par exemple : vous vous fâchez contre votre chien parce qu'il est en train de dévorer votre bel iphone 6 et qu'il vous regarde avec son beau sourire, sa queue se tortillant dans tous les sens. Il est clair que le message n'est pas passé et que sans aucun doute il recommencera.

Il existe, comme dans le renforcement, deux types de punition.

La punition positive

La punition positive consiste à ajouter une réaction à un mauvais comportement, le but est de diminuer ce mauvais comportement, voire de le supprimer.

Par exemple, votre chien fait un trou dans le jardin, vous allez vous fâcher, lui faire peur. S’il est pris sur le fait, le chien va associer. Il va se souvenir que l'action de faire un trou va engendrer de la peur.

La punition négative

La punition négative, c'est le fait de retirer quelque chose d'agréable suite à un mauvais comportement.

Par exemple, vous rentrez chez vous, vous dites bonjour à votre chien en le caressant, il vous mordille, vous arrêtez de le caresser.

Le chien comprendra que dès qu'il vous mordille, il perdra la sensation de plaisir due à vos caresses.

Vous êtes perdu ? Voici un résumé !

Le renforcement positif et la punition positive consiste à ajouter une réaction (après une bonne action = friandise pour le renforcement + et après une mauvaise action = peur/douleur pour la punition +)

Le renforcement négatif et la punition négative, il s'agit d'enlever quelque chose (Si tu fais cela, j'arrete de te faire mal pour le renforcement - Si tu me mordilles, j'arrête de te caresser pour la punition -)

Et voilà, désormais je sens que vous avez de nouvelles questions comme « quelles méthodes d'éducation canine choisir ? »

Elles sont toutes bonnes si vous n'en abusez pas !

Évitez au maximum d'user de la force pour obtenir quelque chose de votre chien, dirigez-vous plutôt vers le renforcement positif ou la punition négative (l'ignorance par exemple).

La finalité d'un dressage, c'est que votre chien ait plaisir à vous écouter et non peur ! Ensuite, il faut passer du temps et encore du temps et encore encore encore et encore....

Sachez avoir de l'autorité (ce qui ne veut pas dire dominer, être le chef de meute... encore moins taper) au bon moment, sachez aussi que vous avez le devoir d'entraîner votre chien à avoir la bonne attitude, ce n'est pas inné chez lui !!

 Exercez-vous dès maintenant au renforcement positif : partagez mon article avec un petit Like ! Comme ça me fera très plaisir, je serai encore plus motivé pour partager toutes mes astuces avec vous !

Autres articles sur le comportement des chiens

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.