mardi, 16 janvier 2018 11:03

Apprendre à son chien à rester seul

Évaluer cet élément
(4 Votes)

Le lien émotionnel que les chiens nouent avec leur maître peut être très profond et intense. Le chien nous suit partout dans la maison, il dort au pied du lit et nous regarde d'un air anxieux dès que nous passons la porte sans lui. La profondeur de leur dévouement est admirable, c'est une des raisons pour laquelle nous aimons tant les chiens. Mais, pour certains, l'attachement est si intense qu'ils ne peuvent supporter de ne pas voir leur propriétaire et ils deviennent parfois incontrôlables à chaque fois qu'ils doivent rester seuls.

chien destructeur

Les comportementalistes définissent cette attitude comme étant la peur de la séparation, ou anxiété de séparation

Quand leurs propriétaires quittent la maison, les chiens qui souffrent de la crainte de la séparation font tout ce qu'ils peuvent pour affronter l'anxiété. Malheureusement, leur façon de lutter implique souvent des réactions comme les aboiements incéssants, la destruction de chaussures, des meubles et autres affaires, ils sautent par-dessus la clôture ou à travers les baies vitrées.

Article à lire aussi : Quels sont les meilleurs jouets pour chien ?

 

Pourquoi les chiens ont peur de rester seuls ?

Tout comme les hommes, les chiens sont des êtres sociaux. Il est très pénible pour eux d'être séparés des autres. Bien sûr, la majorité des chiens arrivent à maîtriser leur agitation de façon plus calme et moins destructrice. En général ils vont dormir ou s'amuser avec leurs jouets. Mais les chiens qui ont la crainte de la séparation :

  • soit parce qu'ils n'ont jamais été habitués à rester seuls dès le plus jeune âge
  • soit parce qu'ils ont fait une expérience traumatisante ne peuvent pas dormir.

Tout ce qu'ils veulent, c'est se débarrasser de la peur et rejoindre leur propriétaire. Il n'est pas bon de punir le chien qui souffre de cette crainte. Aidez plutôt votre chien à apprendre que rester seul ne signifie pas être abandonné.

Les solutions pour lui apprendre à rester seul

Une des solutions que je n'aime pas :

Oublier les adieux. Quand vous savez que votre chien a peur, il est difficile de sortir sans lui dire un au revoir affectif ou de rentrer sans lui faire un grand bonjour. Mais il n'est pas conseillé de faire toute une histoire lors des allées et venues. Cela ne peut qu'inciter votre chien à accorder trop d'importance à vos départs et vos arrivées alors que vous attendez de lui qu'il les accepte sans crainte. Une meilleure méthode consiste à ignorer votre chien totalement pendant les dix minutes qui précèdent votre départ et les dix minutes qui suivent votre retour. Si le chien voit que votre attitude est neutre, il ne se sentira pas stressé lors de votre départ.

En réalité, on propose cette méthode pour deux raisons :

  • Ne pas transmettre de stress à votre chien lors de votre départ
  • Ne pas lui montrer que vous êtes faché à votre retour

Le chien ne doit pas voir votre départ ou votre arrivée comme une angoisse. Si vous souhaitez lui dire au revoir, vous le pouvez ! Mais il doit être dit de façon gai et positif ! Pour votre retour, c'est le même principe. Il doit être content de vous retrouver, et surtout pas avoir l'air d'avoir fait une bêtise.

Donnez-lui une occupation. Trouvez un moyen d'occuper son esprit pour lui faire oublier la peur. Une des meilleures choses que vous puissiez faire dans ce cas consiste à lui laisser quantité de jouets. Le choix favori porte sur l'os creux ou quelques autres jouets creux qui présentent des cavités que vous pouvez remplir de fromage blanc, vache kiri ou autres. Vous pouvez même congeler le jouet plein afin que cela dure plus longtemps. Vous devriez aussi lui laisser des jouets dont il n'a pas l'habitude d'avoir afin de créer un effet de nouveauté.

Il existe une autre façon d'occuper son esprit et qui l'engage dans une chasse au trésor. Cachez un peu de sa nourriture ici et là dans la maison - à des endroits auxquels il a accès mais qu'il doit toutefois dénicher, comme par exemple derrière une chaise ou sous un magazine illustré. Son flair va vite lui faire savoir qu'il se passe quelque chose de particulier. Faites cela quand vous donnez les signes de départ et que vous vous apprêtez à partir, comme par exemple la prise des clés ou bien quelques pas en direction de la porte. Ne quittez pas la maison la première fois que vous organisez la chasse au trésor, attendez qu'il ne manifeste plus d'anxiété quand vous donnez ces signes de départ. Avec le temps il associera votre départ à l'amusement ou du moins il finira par ne plus avoir peur. Vous pourriez trouver d'autres astuces sur ce site : Blogcanin.com

Choyez-le un peu moins. Il n'y a rien de reprochable à être très attentionné envers son chien, mais il ne faut pas exagérer en particulier avec un chien qui est dès le départ très anxieux. Une attention trop marquée peut les faire mourir d'envie de rester en votre compagnie ce qui peut poser des problèmes quand vous êtes absent. Faites comprendre à votre chien qu'il ne doit pas rester sur vos talons ou vous suivre partout tout le temps et ne lui prêtez pas attention juste parce qu'il est près de vous. Vous voulez en fait que votre chien apprécie votre attention et non qu'il devienne fou furieux lorsqu'il n'en a pas. Et pour limiter cet hyper attachement, évitez de lui autoriser le lit ou le canapé.

 Fatiguez-le. Les chiens qui sont fatigués de s'être dépensé sont moins sujets à l'anxiété, il est donc vivement conseillé de fatiguer votre chien avant que vous ne quittiez la maison. Les balades en villes sont formidables pour fatiguer son esprit ! Comme vous le savez, faire courir un chien trop souvent le rendre ultra-sportif et il sera très demandeur !

Vous devez également lui donner une alimentation de qualité. Un chien qui a faim, qui ne se sent pas rassasié, sera plus excité. Vous pourriez consulter notre comparatif sur les croquettes pour chiot.

Consultez les professionnels. Si votre chien ne réagit positivement à aucune de ces méthodes, il faut vous renseigner auprès de comportementalistes professionnels et qui respectent le code de déontologie (c'est à dire que si on vous parle de hiérarchie, collier de force ou étrangleur, ce n'est certainement pas un comportementaliste). Faites contrôler votre chien par le vétérinaire pour vous assurer qu'aucune douleur ou maladie n'est la cause de son agitation nerveuse. Vous pouvez aussi l'aider à développer sa confiance en lui !

Et surtout pas de cage de transport ! Elle n'est là que pour le transport de chien comme son nom l'indique ! Elle n'est en aucun cas la chambre du chien. C'est de la maltraitance ! Aucun vrai comportementaliste ne vous conseillera la cage c'est illégal ! Il y a de meilleures solutions pour apprendre à votre chien à rester seul !

Plus dans cette catégorie : « Quel chien choisir pour son premier ?