L’après COVID-19 et son chien

Nous allons parler du COVID-19 et de son chien. Il faut penser à préparer son chien pour l’après confinement ! Ah… je le savais que vous n’aviez pas pensé à cela :D. Il est particulièrement destiné aux personnes qui ont des chiens (anciennement ou à ce jour) destructeurs, hurleurs par tristesse lors de votre départ, qui bavent à cause du stress ou encore qui fuguent en vous voyant partir.

Et oui pas mal de personnes me contactent car elles ont un chien qui détruit tout dans la maison ou dans le jardin mais aussi car elles ont des chiens qui hurlent lors de leur départ. Aujourd’hui nous sommes en majorité confinés à la maison. Ce n’est pas à votre chien que cela va déplaire ! Mais il faut faire attention tout de même

Préparer son chien pour l’après confinement

Votre chien va être très souvent avec vous par rapport à d’habitude, vous pourriez également le promener plus.

D’ailleurs, dans mon petit quartier tranquille j’ai découvert énormément de nouveaux chiens, comme si mes voisins cherchaient une excuse pour se promener :D. Je suis mauvaise langue, mais si ils pouvaient continuer sur leur lancée ça serait formidable pour leur chien.

Votre chien va prendre des habitudes, être habitué à votre présence, à peut-être plus d’activités. Il faut avant tout penser au moment où vous allez reprendre vos anciennes habitudes et retourner au boulot.

Petit chien va rester tout seul à la maison toute la journée… Et il se pourrait qu’il soit tellement triste, qu’il se mette a faire des bêtises, pleurer, fuguer mais aussi s’auto-mutiler ! Vous allez devoir ré apprendre à votre chien à rester seul à la maison.

Comme je vous le dis souvent, plus vous êtes proche de votre chien, plus il peut-être dérangé par votre absence. C’est normal, les chiens sont des animaux sociaux, ils ont besoins de vous !

C’est pour cela qu’il est important de ne pas être trop connecté à son chien et trop longtemps. Le pauvre, c’est lui qui se retrouve seul lors de votre départ et c’est lui qui se fait fâcher si jamais il n’a pas un comportement adapté.

Aujourd’hui par la force des choses vous êtes plus souvent avec votre chien. Si vous savez qu’il a un passé de chien destructeur ou anxieux vous devriez le préparer à votre reprise. Vous pourriez par exemple, 15 jours avant la reprise du travail, commencer à lui demander de reprendre son indépendance. Le mettre plus souvent dans le jardin plutôt qu’à vos pieds pendant que vous mangez ou que vous travaillez.

Par exemple à chaque fois que vous mangez vous pourriez lui dire d’aller se promener dans le jardin. Le matin de 10h à 11h, avec ce beau temps vous pourriez également lui proposer de faire bronzette au soleil. Le soir quand vous vous posez vous pourriez également lui demander de le faire dans son panier (qui n’est pas à côté de vous bien entendu). Vous l’avez compris il faut lui demander de prendre de la distance, petit à petit. Il faut le préparer et surtout ne pas lui imposer une rupture brutale.

Si vous avez bien compris que les balades quotidiennes sont importantes, vous les conserverez lors du retour à la vie « normale ». Cependant, évitez de sortir tous les jours votre chien à la même heure si, une fois le confinement terminé, vous n’avez plus la possibilité de le sortir à cette heure là. Le mieux est donc de le sortir à une heure où vous serez toujours disponible dans quelques semaines. Si votre emploi du temps n’est pas fixe dans votre vie de tous les jours il vaut mieux changer d’heure de sortie chaque jours car si vous le sortez tous les jours à 14h par exemple, il risque de s’énerver à cette heure là une fois que vous serez retournés au travail. Sortir un chien 15 minutes 3 fois par jours est déjà une super base.

Il faut se rappeler que plus votre chien est indépendant plus il se sentira bien quand vous n’êtes pas là.

Comment sait-on qu’un chien se sent bien quand on est pas là ? Eh bien il dort tout le long de votre absence… Cela signifie qu’il n’est pas du tout inquiet et qu’il est sûr que vous allez revenir.

3 réflexions au sujet de “L’après COVID-19 et son chien”

    • Bonjour, vous pourriez commencer par lui mettre sa gamelle de croquette dehors cela ferait un premier pas. Quand il fait beau, vous pourriez laisser une porte ouverte et mettre son panier devant la porte dehors. Il pourra faire bronzette 🙂

      Répondre
  1. Bonjour Rémi
    Pour Phoebus, tout se passe bien en ce moment ! A part que les rues sont désertes et que nous devons rester à proximité du domicile, ce qui n’aide pas pour lui offrir de multiples trajets ou à le rendre moins peureux ( peu de bruits auxquels s’habituer ) ! Mais comme les parcs sont fermés, nous travaillons les ballades en laisse matin et soir pour qu’il ne tire pas quand il voit un chien à quatre mètres de lui sur le trottoir. Il écoute beaucoup plus !
    Bref, je n’oublie pas vos bons conseils et je les travaille comme je peux.
    j’espère que la petite famille va bien, à bientôt,
    Mireille laborde et Phoebus.

    Répondre

Laisser un commentaire