€0.00

Votre panier est vide.

remi@comportementaliste-gironde.fr

06 75 79 22 29

€0.00

Votre panier est vide.

Crise d’adolescence chez les chiens, comment la gérer ?

Votre petit chiot adoré grandit à grande vitesse. L’âge fatidique de l’adolescence approche, et pourtant nos amis les toutous ne sont pas épargnés par cette période de puberté tant redoutée par les maîtres. Ce guide vous aidera à appréhender et à comprendre cette période, pour mieux la gérer au moment voulu, et pour bien guider votre compagnon vers les bons comportements.

L’adolescence chez le chien, c’est quoi ?

Nos amis à quatre pattes ne passent pas à côté de la puberté. Souvent vue comme une période d’éducation du chien difficile, elle peut en revanche être gérée de manière efficace si on la comprend bien. Pour les chiens de petite taille, l’âge de l’adolescence commence entre cinq à six mois environ. Pour les plus grands chiens, elle commencera un peu plus tard, entre six et huit mois. Sachez que chez certains chiens, cette période peut durer jusqu’à ses deux ans. Cela dépendra de votre chien et de son caractère. Mais il en est de même avec nos ados qui parfois nous font mordre la poussière plusieurs années.

L’adolescence est la période de la puberté du chien, où ses hormones vont lui jouer des tours et le pousser à changer ses comportements ou habitudes que vous aviez quand il était chiot. Généralement, elle se manifeste par des aboiements excessifs, des tentatives de fugues, de la destruction, des refus d’obéissance, des rappels défaillants, un chien qui tire en laisse, etc.

Il est important de se préparer à cette période en tant que maître pour ne pas se décourager au moment voulu. Il faut bien prendre conscience que ce comportement et cette période sont normaux et que cela ne veut en aucun cas dire que votre chien ne vous aime pas ou que vous êtes un mauvais maître. Mais préparez-vous à voir ses comportements de chiots mignons, à des comportements nouveaux qui peuvent vous poser problèmes. Nous allons voir comment les gérer.

chien tire en laisse

Le comportement du chien adolescent

La période de l’adolescence chez le chien entraîne des changements physiologiques et psychologiques dues à leurs hormones en ébullition. Elles peuvent entraîner des nouvelles peurs inexpliquées ou, à l’inverse, un excès de confiance qui peut pousser votre chien à ne plus vous écouter. Vécu parfois comme un réel bouleversement autant pour le chien que pour son maître, on a parfois tendance à perdre nos moyens pendant cette période.

En tant que maître, nous devons nous positionner comme de réels parents et accueillir cette période comme on le ferait en tant que parent avec un enfant de 15 ans. Pour cela, il faut nous-même nous adapter aux comportements nouveaux du chien pour le guider vers les comportements que l’on attend de lui, avec une bonne communication pour retrouver un équilibre relationnel sain. Le cas contraire, une mauvaise gestion peut laisser des traces si elle n’est pas bien gérée.

Les erreurs à ne pas commettre

ABANDONNER

Très souvent, par épuisement, les maîtres abandonnent et autorisent des comportements habituellement interdits. Bien au contraire, c’est en prouvant à votre chien que vous êtes fiables dans vos règles et dans vos décisions, qu’il aura confiance en vous et qu’il s’apaisera. Ne soyez jamais tenté de vous dire “allez, on l’autorise pour une fois et après c’est fini”. C’est une erreur monumentale car il risque de vous tester encore et encore jusqu’à vous avoir à l’usure.

S’ÉNERVER

Une autre erreur à ne pas commettre, c’est de crier, de s’énerver ou pire, de le réprimander. La période de l’adolescence vous demandera de vous adapter de nouveau à votre chien pour le guider. S’il ne vous écoute pas, ne soyez pas déçu, demandez-vous pourquoi, analysez votre environnement. Il peut soudainement avoir peur de quelque chose, ou simplement se dire “et si je n’écoute pas, qu’est-ce qu’il se passe ?”. À vous de tester des choses et surtout ne pas hésiter à revenir à l’étape précédente, ou à un exercice plus facile. Changez de technique, trouvez un moyen plus motivant pour qu’il soit heureux de vous écouter. Il n’y a pas de solution zéro. Mais s’énerver ne résoudra jamais rien, bien au contraire.

COMPTER SUR LE TEMPS

Non, cette période ne va pas passer toute seule avec le temps, et oui votre rôle est décisif à ce moment. C’est à vous de guider votre compagnon pour qu’il devienne un adulte responsable, avec cohérence et bienveillance. Ne le laissez pas reprendre des comportements initialement interdits. Réagissez et analysez les problèmes et résolvez-les un par un avec calme et bienveillance.

chien qui ne revient pas

Quelques conseils pour gérer l’adolescence de votre chien

PERSÉVÉRER

La meilleure des choses à faire dès que vous constatez un changement propre à l’adolescence, est la persévérance. Ne lâchez rien et restez bien à l’initiative de vos décisions. Ce n’est pas parce que monsieur toutou a décidé que cette fois-ci il ne respectera pas les règles habituelles que vous devez lui autoriser. Les interdits que vous lui avez imposés à la maison doivent le rester. Pour les séances de jeux et d’éducation, il est aussi très important que vous décidiez du début et de la fin, en terminant toujours par quelque chose de positif pour l’encourager. Après un moment de jeu, arrêtez toute action et dites “c’est fini” pour que votre compagnon comprenne qu’il ne doit plus vous solliciter.

S’ADAPTER

Parfois, il peut être nécessaire de tout reprendre à zéro. Le corps de votre chien change, il est perdu et a du mal à gérer ses émotions. Votre rôle est de conserver votre statut de guide, de référent. C’est pendant cette période qu’il aura le plus besoin de vous. Alors si nécessaire, reprenez les fondamentaux depuis le début, comme s’il était chiot, et exercez le étape par étape. Retravaillez les ordres de base : assis, couché, pas bouger, rappel etc. N’ayez pas peur de reculer pour mieux avancer, et surtout… Motivez-le et prenez plaisir avec lui !

SORTIR

Votre toutou a grandi, et ses besoins physiques aussi ! Votre chien a besoin de sortir, et non on ne parle pas des sorties dans le jardin. Un chien a physiologiquement besoin de stimulations mentales et olfactives auxquelles seules les balades peuvent répondre. À noter que les balades les plus efficaces restent celles en liberté totale, ou en semi liberté avec une longe d’une dizaine de mètres. Il est aussi extrêmement important de continuer la socialisation pendant cette période pour ne pas que votre chien développe de nouvelles peurs.

Emmenez-le partout au maximum : en ville, à la campagne, en forêt, voir des gens, des animaux et surtout… des congénères. Pensez à offrir à votre chien le bonheur des balades collectives pour qu’il puisse apprendre les codes canins et jouer… comme un chien !

Gardez le contrôle sur votre chien, vous devez être son guide et agir comme le ferait un parent avec son enfant. Votre chien va avoir besoin de vous, et vous devez être là pour lui même si vous avez l’impression de le voir s’éloigner. Ce n’est pas un amour dissipé, c’est seulement que votre chien prend confiance et n’arrive plus à gérer ses émotions, ou à se contrôler. Prouvez à votre compagnon que vous êtes là pour veiller sur lui et à son équilibre. Vous verrez qu’après cette période, il vous le rendra plus que bien !

Si toutefois vous vous sentez démunis, n’attendez pas de vous sentir submergé et demandez conseil à un éducateur canin. Parfois, il suffit de quelques séances et de conseils de professionnels pour voir vos problèmes s’améliorer rapidement.

Dans la même catégorie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Restez connecté
2,208FansLike
808FollowersFollow
114FollowersFollow
596FollowersFollow
196SubscribersSubscribe
Les + lus
Nouveaux articles