Le diabète chez le chien

Les principaux symptômes du diabète chez les animaux sont : une perte de poids ainsi qu’une augmentation de la faim, de la soif et de la quantité d’urine produite. Si la maladie n’est pas traitée, les signes cliniques vont se modifier pour amener une perte d’appétit, des vomissements, de l’insuffisance hépatique, des cataractes chez le chien, de la faiblesse, de la déshydratation et le décès.

Il faut savoir que le corps a besoin de « sucre » pour fonctionner et que c’est l’insuline qui faire pénétrer le sucre dans les cellules de l’organisme. S’il y a un problème avec l’insuline, le taux de sucre sanguin augmente et le diabète s’installe. De plus, l’insuline influence aussi le métabolisme des gras et des protéines, ce qui amène bien d’autres conséquences. Pour les animaux comme pour les humains, il est important de savoir que tous les diabètes n’ont pas tous la même cause :

  • le diabète type 1 est causé par une carence totale en insuline suite au mauvais fonctionnement des cellules B, responsables de sa production au niveau du pancréas
  • le diabète type 2 est causé par un défaut de fonctionnement de l’insuline. Il y a suffisamment d’insuline mais l’organisme développe une résistance et empêche son bon fonctionnement
  • le diabète type 3 est causé non pas par un problème avec l’insuline mais il est plutôt la conséquence d’une augmentation du « sucre » sanguin secondaire à une autre maladie ou à l’absorption de médicaments.

Outre l’évolution des symptômes, la confirmation du diagnostic se fait par une évaluation de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et de la glycosurie (taux de sucre dans l’urine). Ces tests sont importants car les symptômes de la maladie peuvent être confondus avec ceux d’autres maladies comme par exemple l’insuffisance rénale.

Traitement du diabète chez le chien

Le traitement variera en fonction du type de diabète et dans le cas du diabète de type 1, l’injection d’insuline sera nécessaire pour assurer la survie de l’animal. Évidemment, une modification de la diète, et un contrôle du poids s’avéreront indispensables ainsi qu’un suivi de la glycémie qui pourra se faire à la maison avec un glucomètre.

Laisser un commentaire