🏠 » Chiens » Races de chiens » Groupe 1 » Mes secrets pour réussir l’éducation du Berger Blanc Suisse

Mes secrets pour réussir l’éducation du Berger Blanc Suisse

L’éducation du berger blanc suisse n’est pas très compliqué, en tout cas pas plus qu’une autre race de chien.

Il faut commencer par le début, si on veut un bon chien, il vous faut un bon éleveur. Je vous invite donc à choisir le meilleur éleveur. Pas forcément le plus cher, mais le plus investit dans la race, il peut être titré en exposition canine internationale. Il doit également faire les tests de santés sur les géniteurs du chiot. Avant d’acheter, vous devez absolument rencontrer l’éleveur et visiter ces installations. Vous pourriez demander de côtoyer un peu les parents du chiot afin de voir comment ils se comportent. Cela peut vous donner une idée de ce que votre petit chiot berger blanc suisse deviendra plus grand. En effet, les chiots copient les attitudes des adultes aux alentours. Donc si les chiens autour de votre futur chiot sont aboyeur, il y a fort à parier que le votre le deviendra également.

Projetez vous afin d’être sûr du futur chien que vous souhaitez avoir. Qu’est ce que je vais faire avec mon chien ? Ou vais je l’amener ? Avec qui devra t il être calme ? Il est très important de penser aux 15 prochaines années.

Sociabilisation du chiot

Une fois que vous avez votre petit chiot, il faut le socialiser. Je vous invite a le sortir 3 fois par jour pendant 15 minutes minimum.

Vous devriez également aller dans des champs le lâcher pour le faire courir un peu (il faut pas que ca devienne un rituel si vous souhaitez avoir un chien calme).

sociabilisation du berger blanc suisse

La aussi il faut se projeter, la question : que dois je apprendre à mon chien ? doit être en relation avec la réponse de cette question : Qu’est ce que je vais demander à mon chien tout au long de sa vie ? Ou vais je l’amener ? Ou doit il se sentir bien ? Vous devriez vous poser en famille et en discuter tous ensemble. Même avec vos enfants, impliquez les dans l’éducation du chien.

Retrouvez toutes nos vidéos et conseils sur :

Choisir la bonne méthode d’éducation

Au niveau des méthodes d’éducation, vous devriez toujours choisir des méthodes douces.

Ca ne veut pas dire zéro autorité.

Il faut trouver un juste équilibre ! Ne jamais taper un chien par exemple, c’est complètement inutile.

Vous devez savoir qu’un chiot fera des bêtises, peut-être des grosses… Mais c’est le jeu, vous avez voulu un chiot :D, les enfants aussi font des bêtises c’est comme ca.

Ce qu’il faut faire c’est de comprendre pourquoi il en fait ? La réponse est simple, souvent c’est que le chien a peur d’être tout seul, donc il faut lui apprendre la solitude et ne pas être trop proche de lui. Plus vous allez être calin, proche de lui, plus vous allez lui manquer quand il sera tout seul.

La deuxième raison, c’est le manque d’activité cérébrale. Un chien que vous ne stimulez pas parce que vous avez un jardin de 800m² (que vous ne le sortez pas en ville par exemple) sera casse pied à la maison car il sera en manque. Imaginez vous restez à la maison sans TV, téléphone, tout seul dans votre jardin à tourner en rond pendant 1 semaine.

Réussir son éducation

Pour que votre chien devienne un bon adulte, vous devriez l’inciter, dès chiots, à avoir les bons comportements, je ne dit pas l’obliger mais le guider vers les bonnes attitudes. Petit à petit avec patience.

berger blanc suisse coucher

Cela veut dire aussi, faire le moins d’erreurs possible ! Si par exemple vous rêvez d’avoir un chien dans un parc qui reste avec vous sans embêter les enfants qui jouent au foot, à la maison il faudrait peut être pas lui apprendre à jouer à la balle, ni au foot…

La cohérence est une des règles fondamentales pour réussir le dressage de son berger blanc suisse.

Les règles fondamentales pour bien éduquer son berger blanc suisse

Les règles pour avoir une bonne éducation sont simple :

  • communication
  • cohérence
  • rigueur
  • entraînement
  • patience

Pour que votre chien vous comprenne, vous devriez bien lui expliquer les choses. Vous ne devez pas lui dire un coup oui et un coup non. La règle est simple, toujours oui ou toujours non sinon tant pis pour vous.

Au niveau de la rigueur, il faut être sur que sans se forcer à travailler, à être cohérent votre chien mettra plus de temps à assimiler ce que vous attendez de lui.

Sans entraînement votre chien n’avancera pas non plus dans son éducation. Et bien sûr la patience… un chien met parfois 2 ans avant d’être bien dressé en travaillant tous les jours.

Mais c’est le jeu ! On y arrive tous si on travaille correctement et que l’on est patient.

Retrouvez toutes nos vidéos et conseils sur :

Dernières News

Laisser un commentaire