L’entretien du poil du Berger Australien

L’entretien du poil du Berger Australien ne nécessite pas beaucoup de l’utilisation de ciseaux, mais pour tirer le meilleur parti de son précieux pelage, il y a quelques règles à respecter. Le Berger Australien est en plein essor en France, c’est le chien le plus vendu ! Bien qu’il s’agisse d’une race encore peu connue et souvent confondue avec le Border Collie. C’est un chien de berger, avec une grande capacité d’apprentissage et beaucoup de désir de travailler. Il est plus large que le Border Collie et une fourrure beaucoup plus dense.
Dans cette race, nous trouvons jusqu’à quatre différents types de couleur de robe : noir tricolore, rouge merle, bleu merle et rouge tricolore. Cette fourrure est classée comme double poil long, avec sous-poil et poil de couverture, qui peut être plus ou moins long selon la zone du corps.

Entretient du pelage

Il est très important d’extraire les poils morts de la base de la naissance de celui-ci, surtout chez les spécimens à fourrure plus luxuriante.
Tout d’abord, un peigne métallique doit être utilisé pour peigner tout le corps de façon méticuleuse, en extrayant tout corps étranger (pointes, morceaux d’herbe, etc.). S’il y a un nœud qui résiste, on peut utiliser des ciseaux couper le nœud en deux (longitudinalement, comme si on voulait obtenir deux nœuds) et ensuite passer le peigne avec l’intention de « déchirer » le nœud.
Découpez les poils qui dépassent de la base des pattes et passez l’excédent de poils entre le milieu des doigts et la paume de la main. Si c’est un mâle, il aura la fourrure de son cou très étoffé et les franges de ses pattes antérieures et postérieures assez longues ; si esthétiquement elles paraissent très longues, on peut les couper aux ciseaux pour obtenir plus de style, comme sa queue, si on voit que les poils ont acquis beaucoup de longueur. Dans le cas des femelles, elles ont généralement moins de longueur de poils, mais si c’est le cas à l’excès, nous allons procéder comme indiqué dans le cas d’un mâle.

Le bain

Lorsque le pelage est bien débarrassé des nœuds et des corps étrangers éventuels, nous irons au bain. On a dit qu’il peut y avoir jusqu’à quatre couleurs différentes, mais, quelle que soit la couleur, il faut la nourrir. Pour cette raison, il est bon de préparer le pelage et de faire la première couche avec un shampoing hydratant ; dans le deuxième, nous utiliserons un shampoing réactivateur de couleur. Enfin, ce second shampoing on le laissera appliqué plusieurs minutes. Le séchage doit être exhaustif, car il ne doit pas laissé d’humidité nous devrons utiliser le séchoir pulseur pour chien pendant longtemps. L’application de produits qui accélèrent le séchage tout en démêlant la couche sera d’une grande aide pour accélérer le processus de séchage.

Entretien du chiots

Comme je le conseille toujours, il est bon d’aller avec les chiots dans les salons de toilettage dès leur plus jeune âge, vers le quatrième mois, pour qu’ils se familiarisent et adoptent une attitude positive lorsqu’ils vont être soumis au travail de démêlage, de bain et de séchage.
Dans de nombreuses occasions, les chiots berger Australien présentent des poils de surface qui poussent plus généreusement que les autres. Eh bien, sans entrer dans les concours de beauté, un bon moyen dans la pousse de la fourrure serait d’égaler toute la fourrure aux ciseaux, en donnant un irrésistible effet peluche, optimisant ainsi l’aspect mais améliorant en même temps la croissance de la fourrure.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Rémi Guérin : éducateur canin et comportementaliste pour chien