Le Savannah

|

Origines

Adopté en tant que race à part entière que depuis peu, le Savannah vient, comme beaucoup d’autres chats, du croisement entre un Bengal et un Felix Serval, de la famille des guépards.

On retrouve ce genre de félins dans la savane africaine, d’où cette race tire son nom. On trouve des traces de son existence jusqu’en Égypte Antique, il y a donc plus de 3.000 ans. Il y était particulièrement adoré grâce à son caractère affectueux et d’une grande sociabilité.

Dans le monde occidental, ce n’est qu’à partir de 1980 qu’il est croisé de manière fréquente par un certain Judee Frank, éleveur de chats aux États-Unis, qui participe activement à populariser le Savannah et à le rendre officiel.

Caractéristiques

Le Savannah, grâce aux hybridations avec le Serval, possède des atouts dignes d’un véritable guépard ; il est robuste, élancé, et très athlétique. Son agilité est incomparable et il peut bondir comme nul autre.

L’une de ses particularités physiques sont ses oreilles, grandes larges à la base et arrondies sur le sommet, ce lui procure une très bonne ouïe.

Il possède des yeux en amande dans des tonalités généralement ambrées ou jaunes. Son corps est musclé et fin à la fois, ce qui n’est pas sans rappeler des chats comme le siamois, mais en bien plus massif.

Son pelage est fréquemment court mais peut aussi être moyen selon les cas ; celui-ci est doré ou couleur fauve avec des taches blanches, ce qui n’est pas sans rappeler le guépard.

Comportement

Qu’on se le dise : le Savannah n’est pas un chat très calme. Il est très joueur et adore taquiner et attirer l’attention de son maître ou des personnes autour de lui. Son caractère à moitié sauvage le rend très vivace et réactif et il pourra vous rendre véritablement fou si vous appréciez votre tranquillité.

Ce chat demande une attention toute particulière et devra être occupé régulièrement avec des jeux, des sorties ou des stimulations en tout genre, comme un arbre à chat ou des boules de tissu.

Il est aussi de très bon contact avec les inconnus même s’il peut se montrer craintif vis-à-vis des plus agressifs.

En dehors de son besoin de jeu régulier, ce chat est assez solitaire et peut très bien se débrouiller tout seul en l’absence de son maître. La plupart du temps, il fera sa propre vie de son côté sans se soucier de vous.

Conseils

Achetez un stylo-laser, ce genre de petits gadgets peut l’amuser pendant de longues minutes sans qu’il ne se fatigue tout en vous évitant de consacrer toute votre énergie à le distraire. De manière générale, le Savannah est très friand de toutes les stimulations physiques que vous pourrez lui trouver.

Attention à ne pas le laisser seul dehors, en raison de son comportement sauvage, ce chat peut rapidement partir à l’exploration de territoires nouveaux.

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez