Maladies cardiaques : quelles sont les races de chien les plus concernées ?

Les chiens, tout comme les humains, peuvent souffrir de maladies cardiaques souvent graves. Ces problèmes peuvent apparaître avec l’âge quand le cœur s’affaiblit et n’arrive plus à jouer correctement son rôle. Certaines pathologies peuvent néanmoins apparaître dès la jeunesse. Certaines races sont aussi plus prédisposées à souffrir de ces maladies que d’autres. Afin de pouvoir soigner ce genre de pathologie, il est important d’avoir recours à une assurance pour animaux de compagnie. Découvrez les avantages de l’assurance pour les chiens pouvant avoir des problèmes cardiaques.

Les races de chiens les plus cardiaques

Certaines races de chiens sont plus susceptibles que d’autres de contracter des maladies cardiaques. Ce sont des races sujettes à des pathologies particulières pouvant conduire à une insuffisance cardiaque. À titre d’exemple, le cavalier King Charles, le yorkshire et le caniche sont spécialement concernés par la maladie valvulaire dégénérative alors que le doberman, le boxer et le terre-neuve sont plus touchés par la cardiomyopathie dilatée. D’autres races sont également considérées comme étant à risque :

  • Le bulldog ;
  • Le chihuahua ;
  • Le dogue allemand ;
  • Le greyhound ;
  • Le griffon bruxellois ;
  • Le border collie.

Tous ces chiens sont donc sujets à des problèmes cardiaques. Ces soins pouvant coûter cher, il est important de souscrire une assurance pour animaux de compagnie afin d’y avoir recours.

L’assurance pour chien, l’idéal pour couvrir les soins cardiaques

Comme les traitements des maladies cardiaques sont parfois onéreux pour les chiens, il est recommandé de souscrire une assurance pour animaux auprès d’un organisme sérieux. L’assurance pour chien fonctionne à la manière de la mutuelle. Elle rembourse toute ou une partie des frais engagés pour les soins ou les médicaments prescrits par le vétérinaire moyennant une cotisation mensuelle. Un plafond de remboursement annuel est le plus souvent défini.

Le remboursement des assurés se fait avec l’argent des cotisations. S’il y a beaucoup de personnes assurées, le remboursement est facile. S’il y en a peu ou si ces derniers dépensent plus qu’ils ne cotisent, le système est sujet à des problèmes. Pour cela, il faut que vos cotisations soient en adéquation avec le type de chiens (âge, race à risque…).

Il est utile de commencer à cotiser quand l’animal est jeune et en bonne santé. C’est important, car un chien bien portant à 5 ans peut tomber malade à 10 ans et nécessiter un traitement coûteux à vie. Vous serez heureux de ne pas avoir à payer la totalité de cette somme chaque mois.

Chien maladie cardiaque assurance

Les avantages d’une assurance pour chien

Les avantages d’une assurance pour animaux de compagnie sont nombreux.

Des soins de qualité pour son chien

Devenue très performante, la médecine vétérinaire peut rapidement être coûteuse. Avec les consultations, les bilans sanguins, les examens divers, les traitements, les interventions ou encore l’hospitalisation, il peut être difficile de faire face aux dépenses. Assurer son chien constitue ainsi une solution idéale pour lui offrir les meilleurs soins sans se ruiner.

Une gestion sereine du budget quotidien

Gérer le budget quotidien n’est déjà pas une tâche facile. Quand on a un animal de compagnie, ce sont des frais supplémentaires qui s’ajoutent. Votre assurance vous permet de faire face aux traitements de votre chien en cas de maladie ou d’accident sans trop impacter vos finances.

Un forfait prévention

Rien ne dit que votre chien tombera forcément malade un jour ou subira un accident. Pour cela, certaines assurances vous proposent un forfait prévention dans toutes leurs formules pour vous aider à rentabiliser votre assurance santé animale. C’est une somme que vous avez le droit d’utiliser chez le vétérinaire de votre choix et qui est renouvelée chaque année. Elle peut servir à la vaccination, l’achat des produits de soins ou des antiparasitaires internes et externes.

Bien choisir son assurance pour chien

Il est facile de comparer plusieurs assurances pour chien en ligne. Mais pour bien choisir, il est indispensable de se baser sur certains critères.

Délai de carence

C’est un critère à prendre en compte lors de la recherche de l’assurance idéale. Il varie d’une formule à l’autre. C’est un délai qui permet aux professionnels de s’assurer que l’animal est en bonne santé. Si vous ne vérifiez pas le délai de carence, vous risquez de ne pas vous faire rembourser les soins vétérinaires nécessaires au cours de la période en question, car elle peut être longue.

Les problèmes de santé inclus

Certaines assurances couvrent uniquement les grosses interventions chirurgicales. Les maladies bénignes, qui peuvent être très courantes, sont exclues. Cela peut être désavantageux pour vous, car les frais de santé les plus réguliers ne seront pas pris en charge. Réfléchissez en amont à vos besoins et vos attentes.

Garantie à vie

Vérifiez que l’assurance santé chien que vous souscrivez s’étale sur toute la vie de l’animal. Si la formule prévoit une augmentation de franchise avec le vieillissement de votre chien, ce n’est pas avantageux. Optez pour une couverture à vie et sans coupure. Pour cela, il faut toujours bien lire les termes du contrat et vérifier que la cotisation n’augmentera pas au fil des ans. Vérifiez aussi les possibilités de résiliation du contrat d’assurance.

Les signes d’un problème cardiaque chez le chien

Il existe plusieurs maladies cardiaques chez le chien. Certaines d’entre elles sont congénitales, c’est-à-dire qu’elles sont liées à des malformations du cœur. On peut citer par exemple la persistance du canal artériel, la sténose valvulaire ou encore la communication intervasculaire. D’autres maladies, par contre, surviennent avec le temps : myocardie, cardiomyopathie dilatée, maladie valvulaire dégénérative mitrale. Connaître les symptômes des maladies cardiaques permet aussi d’agir au plus vite pour sauver l’animal.

Souffle court

C’est un signe flagrant de maladie cardiaque chez le chien. Le souffle court se manifeste, car le cœur s’affaiblit et sa capacité à pomper le sang vers le reste du corps diminue. Les poumons de l’animal doivent donc se mettre en surrégime pour trouver la quantité d’oxygène nécessaire pour enrichir la circulation sanguine. Pour cela, le chien halète à des moments inhabituels, par exemple quand il dort ou se repose.

Prise ou perte de poids

La prise ou la perte de poids peut être la conséquence d’un problème de cœur suivant sa nature. La perte d’appétit peut causer une perte de poids soudaine chez le chien. En ce qui concerne la prise de poids, il ne s’agit pas d’un embonpoint classique, mais bel et bien d’un ballonnement ou un gonflement de ventre. Cela est dû à l’accumulation de fluides dans l’abdomen parce que le sang ne circule pas correctement.

Manque d’appétit

Le manque d’appétit n’est pas spécifiquement le symptôme d’un problème cardiaque. Il peut être le signe de différentes pathologies chez les animaux. Alors si votre chien se met à bouder sa nourriture, cela veut dire qu’il est sûrement malade. Mais si ce manque d’appétit s’accompagne d’autres symptômes, c’est très probablement une maladie cardiaque qui en est la cause. Il est indispensable de consulter un vétérinaire si le problème persiste.

Changement de comportement

Le comportement de votre animal de compagnie peut être affecté de différentes manières par des problèmes de cœur. D’une part, l’animal peut commencer par s’isoler inhabituellement, avoir l’air déprimé ou se montrer indifférent aux choses qui l’excitaient auparavant. D’autre part, il peut manifester des signes de mal-être ou devenir agité.

Fatigue généralisée

Il n’y a pas que les poumons qui souffrent de manque d’oxygène et de nutriments quand le cœur est malade. Le corps aussi peut en souffrir et cela provoque un épuisement et une fatigue généralisée. Vous avez peut-être constaté que votre chien est de moins en moins mobile, qu’il s’amuse moins qu’avant et n’arrive plus à faire ce qu’il adore d’habitude. Le cœur peut en être la cause, mais pas uniquement.

Le vieillissement peut aussi créer un manque d’énergie chez l’animal. Il est donc facile d’évaluer si la fatigue de votre chien est liée à son cœur. Mais si votre chien peine à aller au bout d’une petite promenade ou qu’il développe aussi d’autres symptômes, il est très probable que ce soit un problème cardiaque. Une surveillance rapprochée est donc nécessaire.

Toux et évanouissement

Plusieurs pathologies chez le chien se manifestent par la toux, mais celle-ci disparaît le plus souvent au bout de quelques jours. Si votre chien tousse quand il fait des efforts ou que sa toux s’intensifie pendant la nuit, le cœur est peut-être la cause.

D’autre part, les problèmes de cœur peuvent causer des évanouissements. Un chien affecté peut s’effondrer ou s’évanouir brusquement, ce qui doit vous amener à consulter rapidement un vétérinaire. En plus des problèmes cardiaques, l’évanouissement peut être signe de plusieurs problèmes de santé sérieux.

La prise en charge médicale des chiens cardiaques

Il existe plusieurs types de prise en charge médicale ou de traitements pour les problèmes cardiaques chez les animaux de compagnie.

Consultation chien maladie cardiaque race

Intervention chirurgicale

Grâce aux progrès de la médecine vétérinaire, il est désormais possible d’effectuer certaines interventions chirurgicales. Ces interventions peuvent par exemple permettre de réparer certaines malformations congénitales ou des dégénérescences valvulaires. Les résultats peuvent être très satisfaisants. Discutez donc de cette possibilité avec votre vétérinaire.

Traitement médicamenteux

Il existe des traitements médicamenteux qui aident le cœur à fonctionner plus correctement en se fatiguant le moins possible. Ce sont parfois des médicaments que le chien doit prendre chaque jour et à vie. Même s’ils ne guérissent pas complètement la maladie, ils sont très précieux, car ils améliorent fortement la santé de l’animal. Même si votre chien reste sous traitement pendant des années, cela n’affectera pas forcément sa qualité de vie.

Traitement hygiénique

Chez le chien, comme chez l’humain, l’hygiène de vie fait partie du traitement des maladies cardiaques. Votre chien peut faire des efforts physiques, mais de façon modérée. Promenez-le en laisse, le long de la Garonne par exemple, tout en évitant les efforts violents, surtout aux heures les plus chaudes de la journée.

L’alimentation joue également un rôle important dans le traitement des maladies cardiaques, car elle peut soulager le travail du cœur. Parlez-en avec votre vétérinaire et il vous indiquera des aliments spécifiques.

On retient qu’une maladie cardiaque peut apparaître chez le chien, quel que soit son âge. Si des soins coûteux ou à vie sont requis, une assurance santé chien peut vous aider à les payer.

Laisser un commentaire