Les erreurs à ne pas commettre à l’adoption d’un chiot

Les chiens sont les amis les plus drôles, les plus mignons et les plus gentils qui soient. On ne les appels pas les meilleurs amis de l’homme pour rien. Vous vous êtes enfin décidé et aujourd’hui vous vous dites un compagnon à quatre pattes, serait le bienvenu dans votre famille, mais vous vous posez plein de questions. Avant d’adopter un chien, sachez qu’il y aura quelques points très importants à prendre en considération pouréviter de faire un mauvais choix. Une longue réflexion vaut mieux qu’une adoption basée sur un coup de tête. Voici donc quelques règles à éviter lorsque vous choisissez votre chiot :

Adopter sur un coup de tête

Le plus souvent, les gens adoptent un chien sous le coup de l’impulsion en apercevant par exemple un film à la télé, une pub avec un chien, en apercevant un chien mignon dans la rue etc. Généralement une telle décision précipitée n’est jamais une bonne idée car il y a très souvent une répercussion négative sur le long terme. C’est pour cette raison qu’il est important d’aller plusieurs fois voir l’élevage mais également voir son futur chiot afin d’observer son comportement et savoir s’il sera adapté à notre façon de vivre. Se renseigner à l’avance sur tout ce qu’il faudra savoir sur l’éducation du chiot afin de réussir au mieux son arrivée dans votre vie.

Les formalités administratives

Après avoir rendu plusieurs visites à votre nouveau chiot, et après s’être informé auprès des éleveurs ou du responsable, il est temps de signer les papiers. Les refuges animaliers imposent plus de formalités que les animaleries ou les éleveurs. Leur premier objectif n’est pas de vendre, mais de garantir le bien-être de l’animal, de sensibiliser l’adoptant face à ses responsabilités. Le refuge animalier, l’éleveur ou l’animalerie doit vous fournir un dossier complet sur l’animal, qui précise ses conditions d’arrivée au refuge et inclut une fiche sanitaire permettant de mieux connaître ses besoins et d’éviter de mauvaises surprises concernant les futures dépenses. Ces documents sont :

L’attestation de vente du chien ou un certificat d’adoption qui est l’équivalent en cas d’adoption dans un refuge : Le contrat de vente du chien doit être signé au moment de l’achat par les deux parties.

Le carnet de santé est signé par un vétérinaire : Les chiots doivent avoir reçu une première injection de vaccin à 8 semaines. Vous pouvez par la suite décider de faire la seconde injection un mois plus tard, n’hésitez pas à demander des conseils vétérinaires lors de cette visite. Certains vaccins sont juste recommandés, tandis que d’autres sont obligatoires dans certaines régions. Il est donc nécessaire de bien se renseigner, notamment auprès de son vétérinaire. Le certificat de bonne santé du chien : signé par le vétérinaire, est aussi obligatoire. Il contient plusieurs informations sur le chien : son numéro d’identification, sa race, s’il a été castré ou non, ses vaccinations ainsi que sa catégorie éventuelle. Il indique aussi si le chien est en bonne santé.

Catégories Divers

Laisser un commentaire

15 Partages
Tweetez
Partagez15
Partagez