Le Dogue de Bordeaux est une race de chien appartenant aux molossoïdes brachycéphale concaviligne. Ce chien est doté d’une musculature imposante forçant le respectant. L’ensemble de son corps est bâtit sur ce modèle de musculature. Pour exemple, les spécimens mâles possèdent généralement un cou très large en forme de tube sur lequel vient se poser une tête large et saillante. Ses babines sont toujours tombantes selon le standard. Son poil est quant à lui court, fin et doux au touché. Son garrot est bien marqué et son dos bien large et musclé lui aussi. Dans la plupart des cas, les Dogues de Bordeaux ont une robe unicolore fauve, Isabelle ou acajou, mais une tache blanche peut être tolérée sur le poitrail et au bout de ses pattes. Un mâle pourra mesurer jusqu’à 68 cm au garrot et peser jusqu’à 50 kg.

 

Historique

Le Dogue de Bordeaux ne jouit pas d’une histoire précise. Il s’agirait d’une race de chiens très ancienne mais aucun des ossements retrouvés n’a pu déterminé de date précise d’apparition. Ce n’est qu’au XIX et XXème qu’il a été mis en avant. Autrefois ce chien ne servait que de chien de combat ou de garde. Il n’y avait que huit spécimens à l’exposition canine de 1863. Il a même fallut se battre au sortir de la seconde guerre mondiale pour ne pas perdre la race. Ce sont Maurice Van CAPPEL et le professeur Raymond TRIQUET qui arriveront à faire connaître la race plus amplement à tel point qu’elle finira par être reconnue mondialement à la fin du XXème siècle.

 

Caractère

Ce chien a beau avoir une carrure exceptionnelle, cela ne fait pas de lui un animal brutal, au contraire. Son calme est impressionnant. Il saura faire preuve de patience et de contrôle de soi même quand il se fera embêter par des enfants. Toute cette sérénité vient de son physique incroyable. Il est extrêmement dissuasif et n’a jamais besoin de se manifester par des aboiements pour se faire comprendre ou faire fuir les curieux. Il s’agit donc d’un très bon chien de garde qui connaît bien les limites de son territoire qu’il veillera à protéger. Malgré tout, et c’est aussi un avantage, ce chien intelligent sait faire la différence entre un inconnu et un invité. Vos amis ne se feront pas croquer. Enfin, vous devinerez que le Dogue de Bordeaux est très attentif aux réactions de son maître qu’il vénère. Vous devrez optez dès son plus jeune à une éducation encadrée par un spécialiste certifié afin de développer toute la confiance et l’obéissance qu’il vous doit. Car une éducation trop sévère peut avoir des effets pervers sur ces chiens qui peuvent se braquer et ne plus répondre de rien.

 

santé

Le Dogue de Bordeaux est un chien vraiment très costaud qui ne souffre de quasiment aucun problème de santé. Seul un contrôle des dents et des oreilles régulier sera de mise.

 

Alimentation

Concernant l’alimentation, il faudra être prudent jusqu’à ses 20 mois car il s’agit de la fin de sa croissance. Une mauvaise alimentation durant cette période peut entraîner des soucis articulaires ultérieurs. Prenez conseil avec votre vétérinaire mais généralement il est conseillé de donner de la nourriture ménagère.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Rémi Guérin : éducateur canin et comportementaliste pour chien