Le Kangal ou Berger d’Anatolie

Origines

Le Kangal, aussi connu sous le nom de Berger d’Anatolie ou encore chien de garde turc, est un canidé très prisé et ancien. Il descendrait des chiens de chasse de le Mésopotamie antique et se serait par la suite propagé avec les mouvements de population humains vers l’Europe.

Le climat, notamment continental, lui aurait donné des attributs particulièrement résistant et adaptatifs, de sorte à le rendre très efficace dans beaucoup de situations.

Caractéristiques

La particularité principale du Kangal est la taille de ses jambes. Robustes, longues et puissantes, elles lui permettent de soutenir son corps relativement massif et agile. Il possède une carrure musculeuse et souple, lui permettant de courir très vite sur de petites distances.

Il possède une tête large, un museau relativement long et une mâchoire dure et droite. Son allure est à la fois élancée et solide et ses oreilles sont assez de taille moyenne et tombent vers le bas.

Enfin, sa fourrure est généralement courte ou moyennement longue, mais il possède une peau épaisse qui le protège du froid et des agressions extérieures.

Si vous avez aimez le Kangal, vous aimerez surement, le Cane Corso, le Dogue Argentin ou le Rottweiler.

Comportement

Au contraire de beaucoup de chiens de chasse, le Berger d’Anatolie a perdu peu à peu son instinct naturel de chasseur et s’est bien plus tourné vers le rôle de gardien de troupeau, d’où son nom.

Il est très efficace pour respecter des consignes et diriger des bergeries mais il peut se montrer vindicatif face à des individus perçus comme ennemis et voulant s’attaquer à son cercle restreint.

De manière générale, le Kangal est aussi très affectif et doux. Il sait faire preuve de tendresse et n’hésite pas à demander des caresses aux personnes qu’il apprécie.

L’un de ses atouts est son calme légendaire : son rôle de berger l’a rendu très patient et intelligent et il sait rester imperturbable dans bien des situations. Il saura aussi jouer avec des enfants avec douceur et retenue, tout en démontrant sa joie avec ferveur.

Il peut aussi tout à fait rester seul pendant de longues heures sans devenir stressé ou anxieux. Ses capacités de gardien lui ont forgé un esprit responsable et malin, qui le rendent imperméables aux absences de son maître. Il connaît son rôle et sait qu’il doit s’occuper du foyer en attendant le retour du maître. Néanmoins, c’est un chien sociable et, de ce fait, il est nécessaire de lui montrer de l’affection à chaque retour et de lui faire part régulièrement de votre amour pour lui. Il a aussi besoin de séances de détente, à s’amuser, à jouer et à se vider de son énergie. Cela lui permet de mieux gérer les phases de solitude.

Conseils

Quand il est seul, il devient très défensif, il est donc recommandé de toujours accompagner un invité qu’il ne connait pas avant de le laisser entrer dans votre habitat.

Eduquez-le avec fermeté et rigueur, pour éviter qu’il ne perçoive en son maître des faiblesses qu’il pourrait exploiter.

Laisser un commentaire