Le Shar Pei ou Shar Peï est un chien trapu de taille moyenne. Sa robe peut être de différentes couleurs unies voire composée de deux couleurs. Il arbore un poil très court et dense et son corps comme sa tête sont pourvus de plis. Ce chien est plutôt robuste et possède une musculature non négligeable. Une queue courbe et descendant d’une trentaine de centimètres complète la fin de son dos. Sa tête est caractérisée par une forme de mâchoire dite d’hippopotame. Deux oreilles triangulaires de petite taille tombent sur son crâne.

L’élément qui caractérise le plus le Shar Pei reste les plis de son dos. Il possède une espérance de vie de 10 à 12 ans en moyenne.

Historique

Les archéologues ont retrouvé des statuettes du Shar Pei dans des tombeaux chinois datant de la dynastie des Hans (206 avant J-C). Les origines du Shar Pei sont donc anciennes et lointaines. Shar Pei signifie d’ailleurs « peau de sable » en chinois, peut être dû à la texture de son pelage et aux plis de sa peau.

Sa rusticité vient du fait que ce chien n’était pas convoité par l’aristocratie chinoise mais plutôt par le peuple des campagnes. Ils s’en servaient pour monter la garde ou pour les aider les paysans lors des battues. Ils auraient été de bons chasseurs de mangouste à l’époque de la dynastie des Hans.

La race commença à s’éteindre au 19ème siècle en raison de l’arrivée de chiens plus combatifs et plus costaud tels que les bulldogs. En outre le régime communiste en place instaura des taxes pour les propriétaires de chiens ce qui accéléra leur disparition.

C’est grâce au travail de quelques éleveurs tel que Matgo Law vivant à Hong-Kong, que le Shar Pei persista.

Caractère

Le Shar Pei est un chien extrêmement affectueux qui adore passer son temps avec ses maîtres quitte à en devenir un véritable pot de colle. Très rustique et adapté à la vie en campagne, il s’avère aussi être toujours à l’écoute pour plaire à son maître. Il ne demande en fait qu’une seule chose, être choyé et ne pas être ignoré.

Quelques sorties quotidiennes lui suffisent pour se sentir bien car il n’est pas un sportif dans l’âme malgré sa carrure impressionnante. Enfin, une autre qualité qui peut être soulevée est celle qui concerne la propreté de l’animal. Il s’assure en effet de ne jamais faire ses besoins dans l’environnement dans lequel il vit.

Education

Les propriétaires de Shar Pei n’éprouvent aucune difficulté à éduquer leur chien tellement ce dernier est obéissant. Cela vient du fait qu’il veut plaire à tout prix à son maitre. Il serait prêt à tout pour être remarqué positivement. Vous devrez néanmoins l’habituer à rencontrer d’autres chiens afin qu’il se sociabilise et qu’il ne devienne pas trop pot de colle.

Prix

Son prix est en général de 1250€.

Santé

Au niveau de sa santé vous devrez surveiller les plis de sa peau qui ont tendance à générer des problèmes d’irritation. Le Shar Pei est assez sensible aux fortes chaleurs et aux grands froids. Essayez donc de brosser votre animal avec une brosse souple ou un gant qui retient les poils et éviter toutes les brosses métalliques qui seraient trop irritantes pour sa peau.

Alimentation

Concernant l’alimentation, le Shar Pei devra se nourrir exclusivement de croquettes de haute qualité nécessaires pour sa bonne croissance. Attention aux problèmes de surpoids en cas d’une alimentation humaine car le Shar Pei est une race qui a tendance à prendre facilement des kilos.

Shar pei
5 (100%) 1 vote[s]
Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Rémi Guérin : éducateur canin et comportementaliste pour chien