Comment faire du canicross avec son chien

Le canicross est une activité sportive qui demande une grande énergie et qui peut mettre le corps à rude épreuve. Quelques précautions sont donc nécessaires avant de commencer cette activité.            

Un check up complet avant

Il est important de vous rendre chez votre vétérinaire afin de procéder à un check-up complet. Il s’agit ici d’une sorte de test d’aptitude avant de vous lancer dans la course avec votre compagnon fidèle.

L’apprentissage des directions

L’apprentissage des directives est très important dans la pratique du canicross. Pendant la course, le chien joue le rôle de guide. Il est toujours devant vous et il est donc impératif de lui apprendre les directions au risque de le laisser décider de l’itinéraire à suivre. Avant de commencer à réellement pratiquer ce sport, votre chien doit s’entraîner à vous écouter. Quand vous le sortez en forêt ou lors d’une sortie running, n’hésitez pas à lui apprendre les directions. Vous pouvez vous rendre dans un champ, dans votre jardin ou dans un endroit peu fréquenté pour lui apprendre les directions : devant, à droite, à gauche, doucement, stop. Il les assimilera très vite et les réflexes arriveront rapidement.

Où pratiquer le canicross

Le canicross se pratique surtout en forêt, sur les chemins de sable ou les chemins de terre ainsi que sur les sentiers. Le béton, le bitume et les autres sols durent risque d’user les tendons et les coussinets du canidé.

Les matériels requis pour cette activité 

Quelques matériels sont nécessaires pour que l’activité se fasse dans les meilleures conditions. Prévoyez un harnais pour permettre la traction sans pour autant étrangler l’animal ou provoquer des difficultés respiratoires. En effet, l’animal fournit de l’effort pour réduire sa vitesse naturelle, car les pas de la personne tractée peuvent le ralentir. Le coureur doit donc essayer de courir plus vite afin de le soulager. Une ligne de trait amortie d’une longueur de 2 mètres reliant les deux coureurs peut être nécessaire. Elle doit être élastique pour amortir les éventuels chocs. La ligne sera accrochée à la ceinture qui elle aussi, constitue un matériel indispensable au canicross. Un collier GPS peut être nécessaire pour parer à toute éventualité de fugue. Besoin de collier GPS pour votre chien, 

Quelques recommandations

  • Adapter votre effort physique à celui de votre chien

Le canicross demande un démarrage progressif. Vous ne pouvez parcourir 21 ou 42 km n en un seul coup. Vous devez vous adapter en permanence à votre chien. Votre chien a besoin, tout comme vous, de s’échauffer. Lorsque vous arrivez sur le site où vous allez courir, n’hésitez pas à balader votre chien ou à le lâcher pour qu’il puisse se décontracter. Laissez-le prendre ses marques et renifler un peu partout si besoin. Pendant ce temps, vous pouvez vous échauffer en trottinant tout doucement. Puis, vous pouvez commencer à vous échauffer avec votre chien, en libre ou en attaché. Vous ne devez pas partir trop rapidement lorsque vous courrez. Trottinez doucement et, après quelques minutes, accélérez progressivement votre rythme. Il faut préciser qu’un entraînement peut s’effectuer en course libre s’il n’y a pas de danger autour de vous. Débutez toujours par de courtes distances (1 ou 2 km) afin que votre chien découvre ces sensations nouvelles et qu’il se sente à l’aise. Pendant l’effort, pensez à harmoniser vos foulées avec celles de votre chien. Vous pouvez modifier votre course, de manière à bien accompagner votre animal dans sa démarche. Car il ne s’agit plus d’une course solitaire, mais d’un travail en équipe. Apprenez aussi à écouter votre chien. Vous devez apprendre à déceler les signes de fatigue chez votre coéquipier. Il ne doit pas s’épuiser. Arrêtez la course dès qu’il commence à faiblir.

  • Si vous ou votre chien n’êtes pas sportif, commencez en libre. Prenez déjà chacun un peu d’endurance avant de vous mettre en traction. Le libre est une très bonne chose pour travailler son endurance, sa force, sa résistance et sa puissance.
  • L’animal doit être constamment hydraté par petites gorgées au cours de la course. S’il veut plonger dans une rivière ou une mare, il faut le laisser faire pour qu’il se rafraîchisse. Après l’entraînement, n’hésitez pas à lâcher votre chien ou à le balader pour le faire récupérer.
  • Le canicross ne se pratique pas durant les périodes de canicule. Il en va du bien-être du chien qui peut être victime de déshydratation, coup de chaleur, fatigue prématurée, attaque cardiaque ou lésion musculaire.
  • Il peut arriver que votre chien ne soit pas enclin à aller courir. Dans ce cas, ne le forcez pas. Oubliez simplement la sortie ou programmez-là pour un autre jour. Le canicross doit rester une activité plaisante. Retenez qu’il ne faut jamais forcer votre chien à pratiquer un sport dont il n’a pas envie. Il pourrait en être dégouté.
  • Il convient d’éviter la course à pied si votre chien vient d’avaler son repas. Il est recommandé de laisser courir un délai de 2 heures minimum avant de l’entraîner sur les sentiers escarpés, au risque de provoquer un retournement de l’estomac, qui peut bien être cas fatal dans certains cas.
  • Pour ce qui est de l’alimentation, pas besoin d’une alimentation spéciale très haute énergie ou de compléments alimentaires, mais il faut quand même une alimentation équilibrée et de qualité.

Vous savez à peu près tout sur le canicross. N’hésitez pas à vous y mettre.

Catégories Sport

Laisser un commentaire

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez