Le canicross

La première chose à savoir est que vous ne devez jamais oubliez que les chiens dépassent souvent leurs limites s’ils voient leur maître toujours en train de courir. Ils préfèrent se forcer plutôt que d’arrêter de courir, même s’ils ont déjà dépassé leurs limites. Faites attention aux signes d’épuisement de votre partenaire.

Se lancer dans le Canicross c’est passé un bon moment avec son chien, cela créé une complicité plus forte, sans aucun doute. Egalement une meilleure éducation car vous serez obligé de commander souvent votre chien, a droite, a gauche, on ralentit on accélère … Mais attention, certains chiens fan de sport, peuvent devenir accroc !

Le deuxième avantage est que comme votre chien va probablement courir un peu plus vite que vous, il est la meilleure compagnie si vous voulez augmenter votre rythme. Vous essaierez instinctivement de vous adapter à lui, donc vous irez plus vite.

Le matériel nécessaire pour courir avec son chien

  • Harnais ergonomique pour votre chien : bien attaché sans limiter les mouvements de votre meilleur ami, il vous rendra la traction plus confortable et moins nuisible qu’un collier.
  • Laisse de traction : c’est le lien entre les deux. Il est généralement souple, avec un amortisseur pour éviter les tractions brusques et rendre l’accélération et le freinage plus fluides. Il a généralement une longueur maximale de 2 mètres étirés.
  • Ceinture pour nous : elle est généralement large et rembourrée, généralement avec un mousqueton qui s’accroche à la ligne de feu et certaines avec des compartiments pour ranger des choses.

Pour votre confort et celui du chien, il ne faut pas lésiner sur la qualité du matériel et donc malheureusement le prix mais c’est comme ça, la qualité a un prix.

Le canicross parait simple, on pourrait se dire qu’il suffit de prendre son chien et d’aller courir. Malheureusement pour vous, ce n’est pas si simple, il va falloir apprendre à votre chien à courir avec vous, pas trop vite, pas trop lentement, sans faire se qu’il veut, ne pas s’arrêter… Il y a quelques points essentiels pour y arriver.

N’oubliez pas qu’il est préférable de commencer par des parcours courts pour les premières sorties. Avec le temps, l’endurance de votre chien s’améliorera. Assurez-vous de faire attention à ce qu’il ressent, écoutez le ! Vous devriez également vous rendre chez votre vétérinaire pour un contrôle de temps en temps voir même chez un ostéopathe.

Nous avons interroger un spécialiste du Canicross pour vous aider à bien comprendre comment y arriver, personnellement je ne fais pas de sport avec mes chiens car j’aime les chiens très calmes et je n’ai vraiment pas le temps avec tous les articles que j’écris pour ce site :p, oui c’est une belle excuse pour ne pas aller courir !

En partageant mon expérience avec d’autres utilisateurs de chiens qui vont s’entraîner avec eux, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il y a une série de lignes directrices ou de conseils antérieurs dont il faut tenir compte avant de sortir pour courir avec notre chien. En plus d’être positives pour les deux parties, ces sorties aideront également à renforcer les liens avec votre animal. Cependant, vous devez tout d’abord garder à l’esprit que le fait de sortir en promenade avec votre chien ne doit pas et ne remplacera pas les promenades quotidiennes que vous devez faire. Les chiens sont des coureurs par nature. Ils vont partout en courant. Et, par rapport à nous, ils ont plusieurs avantages. Ils ne sont pas obsédés par les GPS, ni par le rythme moyen, la dépense calorique ou la distance totale parcourue, pour ne citer que quelques variables. Ils le font pour le plaisir de courir. Parce qu’ils s’amusent. Ils aiment ça.

La race de chien idéale pour faire du canicross

Toutes les races de chiens n’ont pas les mêmes caractéristiques physiques et ne sont donc pas toutes idéales pour la course et le sport. Dans ce sens, les chiens à museau allongé et de taille considérable sont idéaux pour la course. Par contre, les petits chiens plats et à pattes courtes nous empêcheront d’avancer à un certain rythme, soit parce qu’ils n’ont pas une longueur de foulée idéale, soit parce qu’ils peuvent avoir des problèmes de respiration (ce qui arrive aux chiens à face plate). En ce sens, un Bouledogue Français ou un Carlin n’est peut-être pas le meilleur compagnon de sport, contrairement à un braque ou un pointer. Pour ma part j’ai une race de chien commune : un Berger Australien.

A quelle âge un chien peut-il faire du canicross ?

Si notre chien est âgé de moins d’un an, il n’est pas conseillé de s’entraîner avec lui. Si nous avons un chiot, nous pouvons garder cet article dans les favoris et le récupérer dans quelques mois. Il faut attendre qu’il soit adulte, ou presque, pour qu’il ait pu développer pratiquement tous ses muscles et articulations. Comme chez les enfants, un entraînement intensif à un âge trop précoce peut être contre-productif pour son développement normal et peut avoir des effets néfastes sur ses muscles et son squelette. Donc je vous invite a attendre qu’il est 12 mois pour les chiens de taille moyenne et 18 mois pour les très grandes races. N’hésitez pas à consulter un vétérinaire spécialisé dans le sport pour lui demander son avis.

Entraîner son chien au canicross

Patience

J’ai rencontré beaucoup de personnes qui rêvaient de courir avec leur chien et qui ont abandonné car au début, ils peuvent vouloir courir partout. Donc la première règle est la patience. Ils apprennent vite, même si cela ne semble pas être le cas, et cela avec le handicap qu’ils ne parlent pas notre langue. Je peux vous assurer, en tant que coureur, que je n’ai jamais autant apprécié quelqu’un que mon partenaire poilu. Il y a quelque chose de “magique” et de mystique dans ce tandem. Quelque chose qui vous fait à un certain moment vous sentir en totale connexion avec votre partenaire poilu pour ne faire plus qu’un. Il tourne là où vous le demandez, accélère et décélère aux bons moments.

Adaptation

La formation “pas à pas” est fondamentale. Même s’ils courent plus que nous ou à une vitesse plus élevée, ils doivent adapter leur corps aux distances et nous sommes chargés de gérer cela à chaque sortie. Les grands athlètes ont besoin de temps pour être au meilleur de leur forme.

Motivation

Courir, courir, mais… Combien de kilomètres ? Il peut arriver (ou non) un moment où il n’a pas envie de courir ou d’avancer, donc l’important a priori sera de le comprendre.

Alors l’idéal sera de le motiver. Ils connaissent parfaitement nos humeurs et ressentent très bien l’intensité avec laquelle nous leur disons les choses. Je n’arrête pas d’encourager mon chien pendant que nous courons ensemble “Allez mon pote !”, “Très bien”, “Allez on y va” sont quelques uns des mots que je lance et auxquels il répond parfaitement. Il est évident que nous devons être motivés pour lui transmettre cet élan.

Catégories Sport

Laisser un commentaire