Le Siberian Husky : Groupe 5 chien primitif

Le Siberian husky ou le husky de Sibérie est un chien du groupe 5 : les chiens primitifs et type Spitz (chien nordique de traineau). Je vais vous donner des astuces pour bien faire le dressage de votre husky.

Origine : Sibérie
Caractère : Communicatif, Intelligent, Alerte, Amical, Doux
Taille : Femelle: 50–56 cm, Mâle: 54–60 cm
Poids : Femelle: 16–23 kg, Mâle: 20–27 kg
Robes : Blanc, Noir, Agouti, Pie, Noir et feu, Cuivrée
Espérance de vie : 12 à 15 ans
Prix :1500€

dressage husky

Voir les autres races de chiens du groupe 5.

Livre sur le Husky de Sibérie

L'EDUCATION DU HUSKY SIBÉRIEN: Toutes les astuces pour un Husky Sibérien bien éduqué

2 d'occasion à partir de 27,27€
Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 21 juillet 2019 21 h 58 min
in stock
15,23

L’alimentation

Le husky sibérien à besoin d’une très bonne source de protéines surtout si vous l’utilisez comme chien de sport. Le chien est un carnivore et donc doit manger essentiellement de la viande. Nous vous conseillons ces marques de croquettes :

Consultez notre guide sur les croquettes : les top croquettes pour chien, voici la version pour les meilleures croquettes pour chiots.

Si vous souhaitez avoir un siberian husky bien construit, avec un beau poil et une bonne musculature, je vous invite à choisir une de ces 3 marques de croquettes. En quelques semaines vous verrez la différence.

Taille et poids

Le husky sibérien est un chien de taille moyenne, il est finalement pas si grand que cela.

Pour les mâles : de 54 à 60 cm au garrot. Pour le poids : de 21 à 28 kilos.

Pour les femelles : de 51 à 56 cm au garrot (épaules). Pour le poids : 16 à 23 kilos.

Bien sûr il peut y avoir des différences entres les différentes lignées. Entre des chiens de beautés et des chiens de travails les morphologie peuvent être différentes mais le standard propose de rester dans ces gammes de tailles et de poids.

Prix d’un Husky de sibérie

Si vous souhaitez un chien inscrit au LOF (livre des origines française) il faudra compter entre 800€ et 1500€. Le prix peut-être un gage de qualité. A savoir que tout éleveur qui se respect devra effectuer des tests de santés sur les géniteurs du chiot que vous pourriez acheter. Ces tests coûtent souvent entre 100€ 150€ par parents. Il est normal qu’un chiot dont les parents sont testés sur plein de problèmes de santé potentiel ait un prix plus élevé. C’est une assurance pour votre porte feuille et pour la santé de votre chien.

Le caractère de cette race de chien nordique

C’est une race de chien très sympa et très affectueuse mais qui a une mauvaise réputation collée à la peau. Nous allons énumérer ce qui est vrai et faux.

Le husky est-il un chien fugueur ?

Non, le husky ne né pas fugueur mais il pourrait le devenir comme toutes les races de chien. Par contre, c’est un chien agile, son physique de chien potentiellement sportif peut lui permettre de sauter des hauteurs assez élevées ou se faufiler dans des espaces très étroits.

Pourquoi un chien fugue t-il ?

Un chien peut se mettre à fuguer pour plusieurs raisons :

  • L’ennui
  • La reproduction si c’est un mâle
  • La peur (chasseur, orage, feu d’artifice)
  • L’excitation (vue sur des chiens, humains, rue)

Comment faire pour qu’un husky ne fugue plus ?

Pour qu’un chien arrête de fuguer, il y a une chose très importante à faire. C’est de le sortir 3 fois par jour, il est très important de comprendre qu’un chien doit avoir des journées riches en dépense cérébrale. Votre chien doit avoir l’occasion de voir du monde, des chiens et pas que de la forêt et de la campagne. Je sais que vous, vous avez passé la journée au travail et que le soir vous seriez mieux dans un espace vert pour votre chien. Mais lui n’a rien fait de sa journée à part vous attendre, si vous l’emmenez encore dans un espace vert, il n’aura pas fait beaucoup travailler son cerveau et va être en manque. Si vous ne répondez pas à ses besoins, il vous le fera payer d’une façon ou d’une autre… Les conséquences d’un manque de stimulations sont :

  • Hyperactivité
  • Destruction par le jeu
  • Chien qui fugue
  • Excitation

Les 3 sorties par jour à faire avec son chien sont un peu le prix à payer pour avoir un bon chien. Et 3 sorties de 15 minutes par jour, ce n’est pas la mer à boire. Nous pouvons tous le faire. On me donne souvent plein de raisons mais en réalité, si vous n’avez pas ce temps à consacrer à votre chien, c’est que ce n’est pas le bon moment pour vous d’avoir un chien. Ceux qui sont en appartement n’ont pas le choix, donc si vous avez une maison, n’oubliez pas que votre jardin n’est qu’un bonus pour le bien être de votre chien mais ce n’est pas suffisant pour lui. Si vous voulez avoir un bon dressage pour votre husky, vous devez déjà faire en sorte qu’il se sente bien ! Donc non, le husky n’a pas un caractère fugueur en particulier, mais il pourrait le devenir si vous ne répondez pas à ses besoins.

Article à lire aussi : Comment présenter un chien en concours de beauté

Le husky doit-il faire du sport ?

husky siberie trainau

Non le husky ne DOIT pas faire du sport, il le peut, peut être très bon dans certaines disciplines. Mais en aucun cas vous serez obligé de le faire courir. Mais avant de faire du sport avec son Husky de Sibérie il faut savoir une chose. C’est que trop de sport, va rendre votre chien très actif, et l’excitation devient vite addictive. Un maître de chien qui fait 2 à 3 joggings par semaine avec son husky, rendra très certainement son chien très vif et parfois en manque. Imaginez que vous partez en vacances ou en formation et que votre chien n’aura pas sa dose. Que va-t-il se passer ? Et bien il peut fuguer ou détruire… Votre chien sera en manque. On peut obtenir cet effet simplement en jouant tous les jours avec son chien, à la balle (bâton) par exemple. Il est important de savoir ce que l’on attend de son chien. Si vous souhaitez avoir un chien calme, le jeu par excitation n’est pas recommandé. Tout dépend du caractère du husky que vous souhaitez avoir. On peut faire du sport avec son chien mais il faut savoir à quoi s’en tenir. Si vous allez dans les Pyrénées, en hiver, vous pourriez faire la rencontre de musher, observez leur chien de traineau et vous verrez qu’ils ont un caractère très électrique.

Mon husky s’enfuit et ne revient pas

Ce n’est pas parce que c’est un husky qu’il ne revient pas, tous les chiens doivent avoir un bon dressage pour bien écouter. Si vous voulez que votre chien soit bien éduqué, vous devez travailler, l’entraîner au rappel par exemple. Vous pouvez lire notre article sur le dressage du rappel pour apprendre à votre chien à revenir au pied.

Pour avoir un bon rappel avec son husky il faut :

  • Le lâcher dès chiot. Dès que vous avez votre chiot husky promenez-le dans des parcs en liberté (de 2 mois à 5 mois ça sera très facile)
  • L’habituer à côtoyer tout un tas de choses (adultes, enfants, chiens)
  • Le récompenser quand il est près de vous (félicitations, friandises, caresses)

Est-ce qu’un Husky de Sibérie doit avoir les yeux bleus ?

Non pas du tout, c’est même considéré par les grands éleveurs comme un défaut. En générale dans le monde du chien, les yeux bleus ne sont pas recommandés. Attention aux arnaques, certains éleveurs se spécialisent dans les yeux bleus et ne sont pas pour autant à recommander et le prix supérieur n’est pas du tout justifié.

Est-ce que le husky est un tueur de poules ou de chats ?

Non par particulièrement, un husky reste un chien, un prédateur. Il peut chasser, tuer et même manger d’autres animaux mais parce que c’est un chien. Toutes les races de chiens peuvent avoir ce comportement. Il est évident qu’un bouledogue français aura plus de mal à attraper un chat qu’un husky… Si vous voulez que votre chien accepte vos poules et vos chats, vous devrez lui montrer, le dresser à être calme avec eux et le féliciter quand il ne leur dit rien. Il est important quand on fait ce genre d’exercice d’être très sûr et pas anxieux du tout. Votre chien pourrait le sentir et en conséquent mal agir. Soyez surs qu’avec le temps on peut dresser un husky à ce que l’on veut.

husky siberie chiot

Comment bien éduquer son Husky ?

Je vous conseille de vous faire aider par un professionnel, un bon… Même pour faire que quelques séances. Investir 100€ ou 200€ pour avoir des réponses pour éviter de faire des erreurs peut vous permettre de faire de grosses économies sur les 15 prochaines années à vivre avec votre chien. Si vous vous posez des questions, n’hésitez pas à me voir sur Saint-Loubès ou Pessac (près de Bordeaux 33) je propose des séances individuelles pour vous aider à réussir le dressage de votre Husky de Sibérie.

Comme pour tous les chiens, le husky a besoin d’être bien dans ses pattes pour bien écouter. Vous devez également bien choisir l’élevage ou vous allez acheter votre chiot. Prenez bien le temps de chercher, ne soyez pas pressé et ne vous précipitez pas ! C’est souvent comme ça que l’on ne prend pas le chiot correspondant à nos attentes ! Faire 500km pour un chien n’est pas idiot du tout au contraire ! Nous traversons la France pour aller chercher un chien et parfois même l’Europe. Si vous voulez le meilleur chiot, vous devez aller chez les meilleurs éleveurs… Le caractère du husky se fera les premiers mois de sa vie. Si vous achetez un chiot husky qui est dans un environnement pauvre en stimulations, il pourrait être peureux, timide… Si c’est le cas, vous pourriez avoir beaucoup plus de travail à faire qu’avec chiot casse coup et qui n’a peur de rien.

Pour avoir un chiot bien équilibré, vous devrez poursuivre le travail de l’éleveur et beaucoup promener votre chien. Faites-lui découvrir la vie !

Concernant le dressage, les méthodes d’éducation positive, en douceur, lui conviendront parfaitement. Le plus dur dans l’éducation, c’est de prendre le temps de travailler dans des conditions difficiles, comme travailler l’éducation entouré de chiens, d’enfants… Vous devrez par exemple aller travailler le dressage de votre husky en ville. Cherchez toujours les difficultés pour améliorer l’éducation, l’écoute de votre chien ! Vous avez maintenant des clés pour effectuer une bonne éducation ou un bon dressage de votre Siberian Husky.

Higlander of cool water

Le Husky de Sibérie selon l’élevage of Aqua Ice et Marcel Willm

elevage husky aqua ice

Le husky de Sibérie est un chien de race nordique. Cependant, ce chien n’est pas un chien idéal pour tous, car il faut savoir le dompter. En effet, ces petits monstres ont un tempérament bien trempé. Le husky ne s’adapte pas à son maître, c’est le maître qui s’adapte à son husky. Comme représentants fiers et connus de cette race, nous pouvons citer Togo et Balto qui sont connus pour leur participation à la course au sérum de 1925.

Origines :

Originaire de Sibérie orientale, le husky sibérien est apparu vers  2 000 ans av. J-C, auprès des Tchouktches, un peuple d’origine paléosibérienne. L’isolement de cette tribu et un système méthodique d’élevage a permis d’améliorer perpétuellement cette race en éliminant les chiens agressifs de sorte à obtenir des chiens de traineaux utiles pour le transport et les voyages et la garde des biens. Chez eux, les chiens faisaient partie de la famille et partageaient souvent l’habitation. La légende tchouktche veut que le husky soit né de l’amour d’un loup et de la lune : le husky a l’apparence du loup et porte la queue en croissant de lune. Selon la légende, les soirs de pleine lune, huskys et loups hurlent pour appeler la lune afin qu’elle redescende à nouveau.

Dans les années 1900, des éleveurs permettent l’expansion du husky en Alaska, puis dans tout le monde.

Lors de l’hiver 1925, lorsqu’une épidémie de diphtérie frappe le village de Nome en Alaska, c’est un relais d’attelages de huskys, menés par les chiens Balto et Togo qui permit de livrer le sérum. Cette prouesse valut à ces chiens et à leurs maîtres une notoriété nationale.

La race est reconnue par l’American Kennel Club dès 1930 et le Siberian Husky Club of America est fondé en 1938. En France, les premiers huskys de Sibérie sont importés en 1970 et la première inscription au LOF a lieu en 1972. Faisant partie dans un premier temps du club « Réunion d’Amateurs de Samoyèdes et Chiens Nordiques », la race est à présent gérée par le club Siberian Husky France depuis le 1er avril 1992.

Extravagance of cool water

Standard :

Le husky de Sibérie est un chien de travail de taille moyenne. Le corps est modérément compact, ses proportions et sa forme dénotent un équilibre entre les qualités recherchées pour un chien de traîneau : la puissance, la rapidité et l’endurance. Le husky de Sibérie, en bonne condition, est doté d’une musculature ferme et bien développée sans poids superflu. La queue en brosse bien fournie évoque son hérédité nordique.

Les oreilles de grandeur moyenne sont de forme triangulaire, rapprochées et attachées haut sur la tête. Elles sont garnies d’une bonne fourrure. L’extrémité légèrement arrondie pointe vers le haut. Les yeux sont en forme d’amande, moyennement espacés et disposés très légèrement en oblique. Ils peuvent être de couleur marron ou bleue. L’hétérochromie est acceptée.

Le poil est double et de longueur moyenne : il ne doit pas être long au point de cacher la silhouette du chien. Le sous-poil est dense et doux. Toutes les couleurs de robe sont admises. Les diverses sortes de marques sur la tête donnent au husky de Sibérie des masques typiques que l’on ne trouve pas dans d’autres races.

allures husky siberie

Tempérament :

Comme dit plus haut, le husky est un chien avec un caractère très fort. Il ne s’adapte pas à son maître et raisonne autrement que n’importe quel autre chien. Il peut être affectueux mais peut aussi n’en faire qu’à sa tête, ce qui fait de lui un chien très spécial. En effet, le husky n’est pas dénaturé et fabriqué par l’homme comme c’est souvent le cas pour d’autres races. C’est donc un prédateur, parce qu’il est encore convaincu qu’il faut chasser pour vivre.

Il est très indépendant, parce qu’il ne pense pas pouvoir compter sur l’aide de qui que ce soit. (et parce qu’en réalité, il n’en a pas besoin).

Il est absolument privé du sens du territoire, parce qu’il est originaire d’une région ou le « territoire » se mesurait sur des centaines de kilomètres carrés et souvent instable car le Husky Sibérien était le chien de peuples nomades.

Le Husky ne défend donc pas son territoire qui ne représente rien pour lui, et parce qu’il ne le défend pas, il ne lui connaît pas de limites.

En l’absence de clôtures (enterrées et d’au moins 2 mètres de haut), il partira explorer les limites de ce qu’il conçoit comme SON territoire (qui quelques fois pourra recouvrir des centaines de kilomètres).

Une fois seulement cette reconnaissance effectuée, il pensera toujours à revenir vers son maître qu’il adore. Mais malheureusement, beaucoup de dangers peuvent l’attendre.

Le Husky est également un chien très intelligent, voire trop intelligent pour être un chien.

Aucun chien (à part d’autres races nordiques) ne raisonne comme un husky.

Nous autres humains avons la mauvaise habitude de qualifier un chien obéissant de chien intelligent.

En réalité, il devrait être clair que c’est le contraire qui est vrai. Le chien le plus obéissant (qui en vient parfois à être servile) est celui qui dépend le plus de son maître, car il n’est pas en mesure de se débrouiller seul.

Celui qui se débrouille en toutes circonstances, n’obéit en général à personne d’autre qu’à lui-même.

Le Husky est par conséquent très têtu. On ne peut pas le dresser comme un chien de Berger : il écoute seulement s’il l’a décidé. Il faut toujours agir de façon cohérente envers lui pour être respecté.

Le husky de Sibérie est un chien de meute avant tout, il ne supporte donc pas la solitude. Le seul moyen d’éviter qu’il fugue alors, est de bien s’en occuper ou de lui trouver un compagnon avec lequel il puisse jouer. Il a besoin de se dépenser et n’est donc pas fait pour les appartements. C’est un GRAND SPORTIF.

Il ne faut jamais oublier que le husky a conservé une attitude sauvage. Avec ce chien, rien n’est jamais acquis mais une fois la complicité installée, elle dure à tout jamais.

Alimentation :

Le husky est un carnivore, il faut donc essayer de lui donner le plus de viande à manger. Le choix des croquettes est donc très important. Il faut bannir le maïs, blé, orge et autres céréales. Le riz et les pommes de terre sont mieux digérés par le husky, mais il faut tout de même faire attention à ne pas lui en donner en trop grandes proportions. Le husky a besoin d’un apport en protéines et en matières grasses assez conséquent pour qu’il puisse développer une belle fourrure.

Pour choisir une bonne croquette, il faut vraiment très bien étudier sa composition. Faire attention aux ingrédients mais pas seulement. Les taux de protéines et de lipides doivent être le plus proche l’un de l’autre. Pas trop de cendres et oublier tout de suite les croquettes n’ayant pas un apport en lipides ne dépassant les 10-15%, trop peu pour le husky. Une fois cette croquette trouvée,  il faut la tester sur vos huskys. S’ils commencent à avoir des problèmes de digestion, c’est qu’ils ne supportent pas la croquette et qu’il faut en changer !

Merci à Marcel Willm de nous avoir donné son point de vue sur le Siberian Husky.

Really girl of cool water

Les meilleurs elevages

On va vous présenter les meilleurs elevages de husky de sibérie en france. Ils ne sont pas forcément la porte à côté mais pour avoir un bon chien et en bonne santé, il faut parfois faire de la route.

Elevage of Cool water

Voici l’elevage de Husky de Mr et Mme USSELMANN Daniel / ARBOGAST Brigitte

Visiter leur site internet : http://ofcoolwater.chiens-de-france.com/siberian-husky.html

Elevage of Aqua Ice

L’elevage appartient à Marcel & Nicole Willm.

Voici leur site : http://ofaquaice.chiens-de-france.com/siberian-husky.html

Elevage of White Pass

Consulter le site internet de l’elevage de husky : http://ofwhitepass.chiens-de-france.com/siberian-husky.html

Marie-Claire & Claude UHL

 

Le Siberian Husky : Groupe 5 chien primitif
4 (80%) 5 vote[s]
1 commentaire
  1. Bonjour,
    Je peux vous conseiller l’elevage De Sarah Leghie: Des flocons sibériens.
    Passions conseils, santé qualités et éducation. Les yeux fermés!

    Laisser un commentaire

    Rémi Guérin : éducateur canin et comportementaliste pour chien