Comment protéger mon chien des tiques

Comme s’il n’était pas suffisant de prémunir nos animaux contre les piqûres de puces et de moustiques, voilà qu’il faut aussi les protéger contre les tiques.

Pour ceux qui n’ont jamais vu de tiques, disons qu’il s’agit d’un parasite cutané de la forme d’un pépin de pomme de couleur brunâtre qui peut atteindre jusqu’à 6mm de long.

Elles sont du même groupe que les araignées et possèdent quatre paires de pattes.

Une fois qu’elles ont repéré leur hôte (chat ou chien), elles recherchent une zone à peau fine, généralement vers la tête, les oreilles pour s’y fixer et prendre leur repas.

On peut aussi les retrouver dans le cou et le dos.

Elles font ensuite pénétrer leur rostre dans la peau et y sécrètent un cément pour consolider leur fixation, ce qui fait qu’on ne peut pratiquement pas les déloger. Elles ne décrocheront qu’une fois repues de sang, soit de trois à 14 jours.

Le problème avec les tiques, c’est qu’elles peuvent provoquer de l’anémie et transmettre de graves maladies comme la Pyroplasmose.

Sans compter qu’elles peuvent engendrer de fortes réactions inflammatoires au site de la piqûre et parfois des abcès.

Ces infections et gonflements cutanés apparaissent souvent lorsqu’on tente d’enlever une tique vivante et que le rostre (partie de la tête) reste enfoui sous la peau.

Chez les humains, les tiques peuvent aussi transmettre de nombreuses maladies causées par des virus, des bactéries, des rickettsies ou de protozoaires.

C’est pourquoi, il est important de protéger nos animaux et indirectement nous-mêmes.

En général, les chiens risquent d’être infestés par ce parasite simplement dans votre jardin ou lors de randonnées en forêt ou en bordure de celles-ci, dans les buissons ou les herbes hautes.

Plus vous descendez géographiquement vers le sud, plus les probabilités d’en rencontrer augmentent.

Pour protéger votre jardin il existe des produits comme celui-ci qui sont très efficaces ! Tous les ans au printemps j’achète ce produit pour éviter que mes chiens et enfants attrapent des tiques chez nous :

  • Thermacell THTICK8 Anti-TIQUES-8 Tubes pour 340 M², 8tubes
    Idéal pour éliminer les tiques de votre jardin qui peuvent transmettre la maladie de Lyme ou l'encéphalite à liques (tbe) Tue les tiques en exploitant leur cycle naturel Protège toute la famille et les animaux domestiques Permet de traiter une zone de 340 m² avec une boîte de 8 tubes Jusqu'à 12 mois de protection Facile et rapide à installer: tous les 10 mètres, en ceinturant l'espace stratégique du jardin
    29,57 € 31,90 € -7%

Il est à noter qu’il existe plusieurs variétés de tiques et que différentes espèces peuvent en être affectées comme le chevreuil, le lièvre et exceptionnellement certains oiseaux et petits mammifères.

Combien de types de tiques existe-t-il ?

A ce jour, environ 900 espèces de tiques sont connues et sont divisées en deux grandes familles :

  • les Ixodidae
  • les Argasidae

Les tiques Ixodidae

Également appelées “tiques dures” en raison de la présence d’un bouclier rigide sur le dos, les tiques Ixodidae sont celles qui affectent principalement les chiens.

Voici les espèces les plus courantes qui appartiennent à la catégorie des tiques Ixodidae :

  • Ixodes
  • Dermacentor
  • Rhipicephalus
  • Haemaphysalis
  • Hyalomma
  • Amblyomma
  • Bothriocroton

Caractéristiques des tiques Ixodidae :

Elles peuvent se déposer sur la peau de l’animal et y rester pendant plusieurs jours ou semaines.
Dans certains cas, elles se nourrissent pendant longtemps du sang de l’animal qui les héberge, ce qui augmente le risque de contagion d’une ou plusieurs maladies.
Pendant leur séjour sur la peau du chien, leur volume peut augmenter de 200 à 600 fois plus que lorsqu’elles se déposent sur la peau de votre compagnon à quatre pattes.

Tiques Argasidae

Les tiques Argasidae sont également connues sous le nom de “tiques molles” car elles ne possèdent pas le bouclier dorsal rigide qui caractérise les tiques appartenant à la famille des Ixodidae.

Voici les espèces les plus courantes qui appartiennent à la catégorie des tiques Argasidae :

  • Argas
  • Ornithodorus
  • Carios
  • Otobius

Caractéristiques des tiques Argasidae :

Ce sont des espèces qui s’attaquent souvent à d’autres animaux, notamment les oiseaux. Par exemple, l’Argas reflexus (tique du pigeon) préfère le sang des pigeons.
Ce sont des espèces qui aiment les territoires humides, les zones d’herbe et de sous-bois.

Comment les tiques attaquent-elles les chiens ?

Avant de voir comment les tiques s’attaquent aux chiens, il est important de comprendre également à quelle période de l’année et comment elles agissent, afin de savoir à quel moment il faut faire très attention.

L’espèce la plus commune agit surtout au printemps et en été.

Certains types de tiques peuvent survivre même à des températures plus froides (même à 4°C) et sont les espèces les plus dangereuses car elles ont eu l’occasion de se nourrir de plusieurs individus et le risque qu’elles soient infectées et transmettent des maladies augmente donc.

Il existe des espèces qui hibernent pendant la période hivernale et reprennent ensuite leur activité et sont tout aussi dangereuses que les autres espèces mentionnées.

Les tiques peuvent également vivre dans les environnements domestiques et restent actives toute l’année. Les battants des portes et des fenêtres, l’arrière des plinthes, l’intérieur des meubles et les creux des volets roulants sont leurs endroits domestiques favoris.

Elles aiment l’herbe, les tas de bois, les zones de sous-bois, les gravats, etc.
Il ne leur faut que quelques secondes pour se fixer à la fourrure du chien, puis elles marchent jusqu’à ce qu’elles s’installent sur la peau de l’animal.

Quelles sont les zones où les tiques s’accrochent sur les chiens

Les tiques s’attachent généralement aux chiens aux endroits suivants :

  • Sur les oreilles
  • Sur l’abdomen
  • Autour du cou
  • Sur les paupières
  • Sous les aisselles
  • Zone inguinale et périanale
  • Au-dessus de la queue
  • Sur les pattes
  • Entre les jambes avant
  • Entre les jambes arrière

De nombreuses zones du corps peuvent être attaquées par les tiques et vous devez vérifier si votre chien n’est pas devenu un distributeur de repas succulents pour ces parasites.

Par exemple, les larves et les nymphes s’installent généralement sur le dos de l’animal, tandis que les tiques adultes préfèrent généralement les zones où la peau est plus fine et où le chien a plus de mal à se gratter.

Symptômes d’une morsure de tique sur un chien

Voici quelques symptômes qui peuvent indiquer que votre chien a été piqué par une tique :

  • Présence d’un érythème à l’endroit où la tique s’est posée (il s’agit d’une réaction normale due au traumatisme mineur subi lorsque la tique a inséré sa rostre dans la peau du chien)
  • Des démangeaisons localisées qui augmentent : l’un des symptômes les plus courants d’une piqûre de tique est une démangeaison dans la zone où le chien a été attaqué
  • Difficulté ou refus de se promener : si votre chien a été attaqué par une tique infectée, il peut devenir déprimé et léthargique
  • Fièvre et frissons
  • Le chien ne veut pas manger et boit peu
  • Faiblesse et nausées

Bien que les tiques du chien soient incapables de voler ou de sauter, il ne leur faut que quelques secondes pour s’accrocher à la fourrure de votre compagnon à quatre pattes. Une fois qu’elle aura atteinte la fourrure de votre chien, elle marchera jusqu’à ce qu’elle atteigne l’une de ses zones préférées, puis elle se fixera et commencera à se nourrir.

Pour réaliser cette dernière étape, les tiques utilisent leurs dards, qui leur permettent à la fois de piquer et de s’accrocher à la peau de manière profonde, afin de sucer facilement le sang.

Pendant cette dernière phase, les tiques libèrent une substance collante qui a des effets anesthésiants et c’est cette sécrétion qui est souvent chargée de micro-organismes dangereux.

Les toxines présentes dans cette salive tendent progressivement à affaiblir les défenses immunitaires du chien, à endommager ses tissus cutanés et aussi son système digestif.

Quelles sont les maladies transmises par les tiques aux chiens ?

Les maladies les plus courantes transmises par les tiques aux chiens sont les suivantes :

  • Rickettsiose
  • Maladie de Lyme
  • Ehrlichiose canine
  • Hépatozoonose canine
  • Thrombocytopénie cyclique infectieuse
  • Piroplasmose ou Babésiose
  • Anaplasmose granulocytaire
  • La borréliose.

En particulier, si une tique qui s’attaque à votre chien avait déjà mordu un autre animal infecté, vous devez être prudent et l’éliminer le plus rapidement possible, car certaines maladies peuvent être particulièrement dangereuses.

En outre, les humains peuvent également être infectées, il est donc essentiel de prévenir les tiques et de les éliminer correctement dès que vous constatez leur présence.

Les maladies transmises par les tiques aux chiens peuvent présenter les symptômes suivants :

  • Fièvre,
  • Léthargie,
  • Éclaircissement,
  • Manque d’appétit,
  • Difficultés motrices,
  • Vomissements,
  • Douleurs articulaires et musculaires,
  • etc.

Comment trouver les tiques sur son chien ?

Pour trouver des tiques, commencez par palper la zone où votre chien se gratte, en passant votre main à rebrousse poils.

Si vous repérez la tique, vous remarquerez très probablement qu’elle est fermement attachée à la peau du chien et qu’autour d’elle, il y a un hématome causé par sa morsure et qui s’installe sous la peau du chien.

Morsure de tique chez le chien : que faire ?

Si vous avez examiné votre chien et que vous avez trouvé une ou plusieurs tiques, ne vous alarmez pas et n’agissez pas de manière impulsive. Rappelez-vous où se trouve la tique et si vous vous sentez prêt, préparez-vous à la retirer (vous trouverez ci-dessous plusieurs méthodes pour le faire correctement).

Sinon, si vous ne savez pas comment faire ou si vous n’avez tout simplement pas envie de l’enlever, je vous suggère de contacter votre vétérinaire et de prendre rendez-vous pour qu’il retire les tiques de votre chien le plus rapidement possible.

Piqûre de tique chez le chien : ce qu’il ne faut pas faire

Si vous constatez que votre chien a été piqué par une tique, évitez absolument les comportements suivants :

  • Retirer la tique avec les mains : n’utilisez pas vos mains pour essayer de retirer la tique, mais suivez les instructions à la fin de cet article.
  • Écraser la tique : évitez absolument d’écraser le corps de la tique car certaines parties peuvent rester sous la peau de l’animal et il est fort probable que vous ne pourrez de toute façon pas éliminer le parasite.
  • Agir sans gants : si vous avez décidé de retirer la tique que vous avez trouvée sur votre chien, évitez d’agir à mains nues. Utilisez des gants.
  • Utiliser de l’alcool et de la vaseline : l’utilisation de ces produits pour enlever la tique, en plus de causer de la douleur à Fido, peut compliquer la situation.


Pourquoi dois-je retirer la tique de mon chien ?

Il est essentiel de retirer la tique du chien car ces parasites peuvent infecter votre chien et lui transmettre plusieurs maladies graves, qui peuvent même entraîner la mort dans certains cas.

Que faire si la tête de la tique reste à l’intérieur ?

Si vous avez essayé de retirer la tique qui se trouve sur la peau de votre chien, mais que vous remarquez qu’il reste un morceau à l’intérieur, il s’agit probablement de la tête du parasite. Il est important de retirer toutes les parties, vous pouvez donc essayer de l’enlever avec une aiguille stérilisée ou emmener votre chien chez le vétérinaire qui retirera la tête de la bonne manière.

Dois-je m’inquiéter du gonflement qui se produit après avoir retiré la tique de mon chien ?

Si vous avez retiré la tique de votre chien et que vous remarquez un gonflement de la zone affectée, le rostre du parasite (la tête avec la bouche) est probablement resté à l’intérieur.

Comme il s’agit d’un corps étranger présent sous la peau, le système immunitaire du chien réagit et crée un granulome.

La meilleure chose à faire est de retirer les parties restantes de la tique. Si vous ne vous sentez pas capable de le faire vous-même, emmenez votre chien chez le vétérinaire.

Cependant, dans certains cas, le gonflement peut également être dû au petit traumatisme subi par l’animal lors de la phase d’extraction et dans ces cas, le gonflement disparaît en quelques jours, mais si cela ne se produit pas, faites examiner le chien car il peut avoir été infecté par la tique.

Un chien peut-il mourir d’une tique ?

Si le chien a été infecté par une tique et que cette dernière a transmis à Fido une maladie particulièrement grave qui n’est pas traitée à temps oui, le chien peut même perdre la vie.

C’est pourquoi il est préférable de faire une visite chez un vétérinaire si une tique est trouvée (même si vous décidez de l’enlever vous-même), surtout si le chien présente ensuite un ou plusieurs des symptômes énumérés ci-dessus.

Comment retirer une tique de votre chien


Stérilisez un tire-tique ou pince à épiler

Mettez une paire de gants

Attrapez la tête de la tique avec la tire tique ou pince à épiler, c’est-à-dire la partie coincée dans la peau de l’animal et retirez la tique en effectuant un mouvement de rotation.

Évitez de jeter la tique dans la poubelle à la maison. Utilisez un récipient contenant de l’alcool et si vous emmenez votre chien chez le vétérinaire, prenez la tique avec vous afin qu’il puisse identifier l’espèce si nécessaire.

Nettoyez et désinfectez la plaie.

Désinfectez le tire-tique ou la pince à épiler.

Si vous trouvez une tique sur votre chien, il est important de l’enlever le plus tôt possible mais pas à mains nues afin d’éviter toute contamination.

Prévention : comment protéger votre chien des tiques

Dans tous les cas, la prévention est toujours la meilleure solution et elle peut se faire en réduisant les activités aux endroits susceptibles d’être infestés de tiques et en utilisant certains répulsifs pour tique disponibles chez votre vétérinaire avant chaque sortie.

La prévention contre les tiques est fondamentale pour éviter les pathologies graves, les douleurs causées par les tiques et d’autres complications.

Il existe sur le marché des antiparasitaires de haute qualité, des produits spécialement conçus pour protéger votre chien des tiques et autres parasites et insectes dangereux pour sa santé. Pour moi la meilleure marque de collier anti-tique est Seresto. Voir le produit ci-dessous :

La durée des colliers ou des gouttes varie en fonction du type d’antiparasitaire choisi. Veillez donc à ne jamais laisser votre chien sans protection contre les tiques, même en hiver.

Évidemment, pour vous, les mêmes recommandations s’appliquent, à la différence près que vous avez la possibilité d’avoir recours à des vêtements qui pourront recouvrir une grande partie de votre corps, ce qui n’est pas possible avec les animaux.

Pour les chiens qui malgré toutes les précautions risquent d’être en contact avec des tiques, il serait important de discuter avec votre vétérinaire de la possibilité de procéder à une vaccination contre la pyroplasmose.

Laisser un commentaire