Dressage d’un chien : solutions et conseils

Le dressage de votre chien est essentiel, ne serait-ce que pour favoriser une bonne cohabitation avec l’ensemble des membres du foyer. Selon la race et le caractère de l’animal, les méthodes à utiliser et les astuces à emprunter diffèrent. Quoi qu’il en soit, il est primordial d’apprendre à votre chien les règles de la maison, dès son arrivée, afin d’éviter que votre joie de l’accueillir ne se transforme en stress quotidien. Il existe plusieurs techniques de dressage, en fonction des fonctions attendues de l’animal de compagnie (chien de chasse, chien de garde…).

Le point sur ces différentes méthodes, et les règles de base à respecter :

Les centres de dressage pour un accompagnement personnalisé

Éduquer son chien demande de la patience et certaines connaissances de base sur le comportement canin. Si vous vous sentez dépassé par l’ampleur de la tâche, ou si votre animal persiste à se dérober à votre autorité, vous pouvez avoir recours aux services d’un professionnel : l’éducateur canin.

Les cours collectifs

Les cours collectifs sont l’occasion pour votre animal d’apprendre à obéir en compagnie de ses congénères. Dès son arrivée dans votre foyer, attendez-vous à ce que votre chien use de stratagèmes pour obtenir ce qu’il désire. Délicieuses croquettes, jeux, caresses … vous risquez de vous laisser attendrir, sans même vous en apercevoir. Or même jeune, un chiot peut apprendre ce qui lui est interdit ou autorisé : votre animal peut commencer son éducation dès son 2ème mois.

A noter : l’éducation du chiot peut tarder à porter ses fruits. Le chiot a en effet une capacité de concentration plus limitée, la moindre distraction le déconcentre et rend la tâche plus difficile. Les sessions de dressage, pour cette raison, sont en règle générale plus courtes.

Entouré d’autres canidés, votre animal de compagnie va apprendre en douceur et par mimétisme les ordres auxquels il doit obéir. « Assis », « couché », « au pied », « pas bouger »… Ces commandes vocales vous seront indispensables tout au long de la vie de votre chien, pour le préserver des dangers… et préserver votre maison de dégâts parfois importants !

Les cours collectifs sont également une excellente occasion de le sociabiliser. Qu’il s’agisse d’un chiot ou d’un chien adulte, ce dernier ne doit pas être peureux ou agressif vis-à-vis des autres chiens. Tout en mémorisant les règles de base de l’éducation canine, il pourra constater qu’il n’a rien à craindre des autres. Les résultats sont très bénéfiques :

  • Les promenades dans le parc pourront se dérouler sans incident.
  • Vous pourrez inviter chez vous vos amis propriétaires de chiens, sans que votre propre animal ne les effraie ni ne les craigne.
  • Votre chien acceptera plus facilement de vivre en communauté si vous envisagez d’avoir plusieurs chiens chez vous.

Les cours de dressage pour chien en individuel avec l’éducateur

Plus de distraction possible, votre chien se retrouve en tête à tête avec l’éducateur canin. Tous ses sens sont concentrés, il est dans les meilleures conditions pour bien intégrer les règles. D’ailleurs, vous pourrez constater des progrès dès la première heure de dressage. L’atout de la vitesse d’apprentissage peut valoir le surcoût des cours particuliers…

N’hésitez pas à demander conseil au professionnel à propos du comportement à adopter avec votre animal. Selon les mots que vous employez, vos gestes ou bien encore le ton de votre voix, votre chien comprend et distingue les ordres. L’éducateur canin pourra corriger votre attitude si celle-ci est de nature à créer une confusion dans l’esprit de votre chien. En somme, vous apprendrez tous les 2 !

Vos enfants pourront apprendre aux côtés du professionnel les gestes qu’ils peuvent avoir avec votre chien et ceux qui sont interdits. Ils pourront aussi savoir comment réagir pour leur sécurité si l’animal leur saute dessus ou les mordille.

Dresser un chien de chasse : un apprentissage pas à pas

Dresser un chien pour la chasse demande de la patience et une certaine connaissance en la matière. On ne dresse pas un chien pour la chasse comme on dresse un chien de compagnie avec les traditionnels « assis », « couché », « au pied ».

Un chien de chasse bien dressé doit être capable de reconnaître et de respecter les différents prérequis de la chasse :

  1. Aller chercher la proie. Votre animal doit savoir identifier le moment propice. S’il part trop en avance, il effraiera la proie qui détalera à toute vitesse : vous risquez de faire chou blanc. Autre exigence : le chien de chasse doit pouvoir retrouver la proie, quel que soit l’environnement, et se déplacer de manière sécurisée sur les lieux de la chasse – sans se blesser dans un buisson de ronces, par exemple.
  2. Une fois la proie récupérée, il doit s’abstenir d’en faire son festin… Pas évident si vous avez un animal très gourmand ! Cette étape est cruciale non seulement parce que vous ne voulez pas rentrer bredouille de votre partie de chasse, mais aussi pour la sécurité du chien. Votre compagnon de chasse risque en effet de tomber sur un plomb, ce qui pourrait abimer ses canines…
  3. Dernier prérequis indispensable : votre petit chasseur doit s’habituer aux coups de feu. Rien d’habituel en soi pour un canidé… Les premiers temps de l’apprentissage de la chasse, votre animal de compagnie risque d’être apeuré, ou au mieux de s’exciter. Un chien de chasse qui détale au moindre coup de feu est d’une mince utilité… Progressivement, le dressage du chien va permettre à votre acolyte de rester stoïque quel que soit le volume sonore de la détonation. A noter qu’il doit non seulement s’habituer aux coups de fusil de son propre maître, mais aussi aux détonations en provenance d’autres chasseurs.

Comment se déroule l’apprentissage de la chasse ? Des exercices réguliers avec de fausses proies sont utiles aux débuts du dressage pour que votre fidèle compagnon apprenne à aller chercher le gibier, le prendre dans sa gueule sans le mâcher et vous le ramener.

Si vous souhaitez un dressage efficace et rapide, vous pouvez inscrire votre animal de compagnie à des cours spécifiques pour le familiariser à cette activité.

Éduquer son animal par le jeu

Les méthodes de dressage à privilégier sont celles qui passent par le jeu et la récompense. En effet, associer le dressage au plaisir permet de décupler les résultats.

Exemple pratique : vous souhaitez lui apprendre à se coucher ? Présentez-lui une friandise pour chien au niveau de sa truffe puis dites « couché », tout en baissant progressivement votre main. L’animal suit votre mouvement du regard, et se baisse naturellement jusqu’à adopter une position allongée. Au début du dressage, veillez à le récompenser de ses efforts en lui offrant la friandise à déguster. Une fois le mot « couché » assimilé à cette posture, il vous obéira sans croquettes à la clé.

A noter : tout au long du dressage de votre chien, veillez à commencer les exercices chez vous, dans un environnement familier, au calme et sans distractions. Petit à petit, lorsque votre animal de compagnie a bien intégré les bases, vous pouvez réaliser les exercices en extérieur, pour vous assurer que votre chien vous obéisse en toutes circonstances.

Insistez toujours sur les félicitations plutôt que sur les reproches. Lorsque votre fidèle compagnon décide de vous aboyer dessus pour attirer votre attention, ignorez-le. Dès qu’il sera calmé et qu’il vous obéira, ne soyez pas avare en caresses et mots doux…

Ce qui est important au moment de dresser votre animal domestique, c’est la communication. Assurez-vous qu’il comprenne clairement votre ordre et apprenez à interpréter ses réactions. Le meilleur ami de l’homme n’aura dès lors plus de secrets pour vous. Et pourquoi ne pas lui apprendre quelques tours pour épater vos amis et renforcer le lien d’amitié qui vous unit ?

Laisser un commentaire