Samoyède

autres noms : Samoyed, samoiedskaïa Sabaka

Ce magnifique chien blanc comme neige possède un pelage dense lui donnant un aspect de peluche vivante. Il est considéré comme un chien de taille moyenne comme le Spitz mais était apprécié comme chien de traîneaux. Il se distingue par sa force et son endurance et la forme de ses babines qui lui donne l’impression de sourire. Désormais, il jouit d’une très bonne réputation en tant que chien de compagnie et s’adapte tout à fait à la présence d’enfants. Il lui faudra en revanche un bel espace de verdure afin de gambader librement et se dépenser. Pour finir cette rapide description, il faut ajouter le fait que ce chien ne présente aucune faiblesse ou fragilité, il a une santé de fer et pourra vivre jusqu’à ses 12 ans facilement.

Origine :Russie
Caractère :Vif, Têtu, Sociable, Alerte, Joueur, Amical
Taille :Mâle: 53–60 cm, Femelle: 48–53 cm
Poids :Mâle: 16–20 kg, Femelle: 20–30 kg
Robes :Blanc, White & Biscuit, Crème
Espérance de vie :12 à 13 ans
Prix :800€ à 1300€

Histoire

Originaire des régions du Nord de la Russie et de la Sibérie, il tire son nom de la tribu qui vivait dans cette contrée glaciale. Sa folle endurance était remarquée par les locaux et le Samoyède a rapidement été utilisé comme chien de traîneau. En 1889, le zoologiste britannique Ernest Kilburn a ramené quelques membres de la race afin de les faire se reproduire.

Le samoyede illustre: Guide de decouverte du samoyede
  • 136 Pages - 02/26/2016 (Publication Date) - CreateSpace Independent Publishing Platform (Publisher)

Le premier standard de cette race de chien fut rédigé en 1909 en Angleterre.

[smartslider3 slider=5]

Caractère

Leur caractère tranquille et amoureux de l’homme vient de l’amour et de la considération que leur apportaient les membres de la tribu Samoyède. Le chien était considéré comme un être de la famille et était donc très docile.

Malgré tout il possède un mental de travailleur car il est déterminé et énergique à la fois. Il peut donc fournir un superbe effort de longue durée sans problème comme nous l’avons vu précédemment ce qui demandera à ses futurs maîtres de lui apporter une bonne éducation. Ce chien doit être canalisé pour que son énergie soit utile et maîtrisée.

Il aura du mal à se retrouver seul et peut donc se montrer aboyeur mais tout cela peut aussi être éviter en faisant appel à un dresseur professionnel.

Éducation

Il est intelligent et obéissant donc sa relation avec son maître doit se faire sur la base de la confiance. Mais ce chien est si déterminé qu’il est difficilement éducable quand il est jeune. C’est pour cette raison qu’il devra être suivi par un spécialiste qualifié. Dès son plus jeune âge cette éducation devra être mise en place convenablement. Si cela ne fonctionne pas tout de suite cela n’est pas grave, il faut savoir que la patience avec ce chien est le maître mot. C’est petit à petit que son éducation va se faire correctement.

Il faudra parallèlement à son éducation, le mettre en contact avec d’autres chiens afin de le sociabiliser un maximum et le rendre encore plus doux.

Prix

Son prix varie entre 900€ et 1300€.

Alimentation et soins

Le Samoyède a besoin d’un complément en vitamines corps gras et en oligo-éléments. Il peut manger de la viande des légumes comme les humains. Si vous choisissez des croquettes, prenez des croquettes de hautes qualités seulement.

Entretien

S’agissant des soins, il faut savoir que le samoyède possède une sous-couche dense laineuse puis une couche supérieure légèrement argentée composée de poils raides protecteurs. Votre Samoyède fera 2 mue par an et c’est un calvaire ! Il faudra donc vous procurer une brosse adéquate pour entretenir ce beau pelage mais surtout si vous avez un jardin je vous invite à investir dans un pulseur. Vous pouvez consulter notre comparatif sur les pulseurs pour chien.

Le samoyède n’est pas une race rare mais méconnue !
D’un côté, ceux qui cherchent un chien de compagnie l’assimilent à un chien de traîneau,
de l’autre, les amateurs d’attelage le considèrent comme un chien de canapé incapable d’être à la hauteur de ses cousins !

Tant mieux ! La petite place qui reste est pour ceux qui ont la curiosité d’aller fouiller un peu plus loin… Et la grande place est dans son cœur.

chiot samoyède

Son caractère et son comportement :
Pour être sûr que vous conceviez bien à quel point il est confiant et gentil, il faut que je vous le dise franchement, le samoyède :

reconnaît même les gens qu’il n’a jamais vus !
se sauverait pour aller à l’école à l’heure de la récré,
fait des fêtes au facteur et même à son remplaçant…

Bref, ils font un concours en prévision du jour où ils se présenteront devant St Pierre : celui qui aura collecté le plus grand nombre de caresses du plus grand nombre de personnes différentes !
C’est pour cela d’ailleurs qu’il leur a été donné de vivre même jusqu’à 17 ans…

chiot et chienne samoyède
Rustique, actif, sociable, sensible, d’un caractère indépendant ou plus exactement autonome, il n’aime pourtant pas la solitude.

Affectueux et doux, c’est un excellent compagnon, surtout pour les enfants même jeunes, dont il ne se lasse pas.

Il adore aussi les maisons où il ne serait pas le seul chien, car il est très joueur. Le chiot est d’une douceur angélique.

Joueur et pas exclusif avec ses maîtres, il est très confiant dans l’homme, donc il garde très peu. Il va même faire des fêtes à travers le portail (chouette ! Un de plus pour ma collection de caresses ! ), et son expression ne laisse aucun doute sur sa gentillesse.

Il réclame une éducation affectueuse et patiente, sans excès d’autorité, car c’est un grand sensible, surtout quand il est chiot. Il est d’une grande confiance naturelle, donc, étant très ouvert, il est facilement blessé. Il souffre même qu’on réprimande un autre chien dont le caractère serait plus dur que le sien, pensez y si vous avez déjà un autre chien à fort caractère.

Et sa voix ? Il sait se taire s’il est épanoui, et il faut l’interrompre quand il est encore chiot avec une petite voix, car il aboie surtout en jouant. Pourquoi donc a-t-il la réputation d’être bruyant ? Parce qu’il est bruyant sur les courses de traîneau ! Il n’y a pas plus frustrant pour lui que de ne pas pouvoir aller jouer avec d’autres chiens ! Et en plus il attend avec impatience d’être attelé, et il faut reconnaître qu’il se font entendre sur la ligne de départ aussi, ou au moindre arrêt. Je traduit alors les aboiements :
« kan-eskon-repart, kan-eskon-repart… » !

Aboyeur ou silencieux selon les circonstances, à la maison il l’est surtout en jouant et pour signaler ses congénères qui passent (avec qui il s’entend souvent bien) ou pour exprimer sa frustration (un écureuil le nargue dans le pommier). Sinon, s’il est trop laissé seul et qu’il s’ennuie, il peut aussi exprimer son incompréhension. Et par rapport à sa taille, il a la voix plutôt haut perchée.

Son histoire et ses origines pour expliquer la race :
Cliquez ici !

Ce paragraphe aide à comprendre la race telle qu’elle est aujourd’hui, y compris son caractère. C’est vraiment flagrant pour cette race.

les chiens de race samoyède s’entendent bien.
Pour qui le samoyède est-il fait ?
L’intérêt d’un chien de race est de savoir à l’avance si notre choix correspond au mieux à nos attentes.
Gardez-vous des a priori, le samoyède a été classé chien de traîneau alors qu’il était polyvalent et qu’il ne ressemble pas à ses cousins.
C’est un vrai chien de compagnie en même temps qu’un bon chien de traîneau.
Pour le samoyède c’est la présence (il peut apprendre à rester seul, un peu, mais pas toute la journée s’il vous plait) et non l’exercice qui compte le plus pour épanouir son caractère.

l’éleveur de samoyède doit habituer ses chiots à la maison le samoyède est un chien de compagnie avant d’être un chien de traineau

Ses bons cotés :
C’est un chien qui n’a pas deux sous d’agressivité, sa gentillesse est sans commune mesure. Sa confiance en l’homme est nettement au-dessus de la moyenne. Il est extrêmement sociable, gai, équilibré.

Il est particulièrement adaptable et s’habitue très vite au changement. Il est très expressif et communicatif, il aime la complicité, se comprendre à demi mot.

L’éducation du chiot est facile si on s’y prend bien sans le brusquer mais en posant ses limites, car il est sensible et qu’il est inutile d’être dur, à condition de beaucoup le féliciter.

Il est obéissant et réceptif, même s’il faut plus de patience dans la progression que pour d’autres races, et il est très futé. Il peut être habitué sans laisse.

On peut l’avoir à n’importe quel age, il s’habitue tout de suite.

Il a plus besoin de jeux et de faire le fou que d’exercice soutenu, mais il en est capable et il est toujours partant avec joie et cœur.

Il est très joueur et d’une grande délicatesse avec les enfants, et absolument adorable, doux et patient. Il aime les enfants qu’il ne connaît pas autant que ceux de la famille.

Il adore particulièrement la voiture (un bipède y étant aussi en principe ! )

Il s’entend bien avec les autres chiens, les femelles surtout sont irréprochables. Il préfère même ne pas être le seul chien de la maison.

Pour suivant qu’il a le poil long, l’entretien n’est pas très important, car la fourrure ne fait pas de nœuds, à part derrière les oreilles. Il reste présentable sans gros brossage, son poil est qualifié d’autonettoyant et il n’en perd pas tout le temps (la mue est nette, sauf s’il vit en appartement et dort dedans).

Il est rustique, ne craint pas vraiment ni le chaud (un bon isolant isole de tout, et dans son pays d’origine, il fait chaud lors du « soleil de minuit »), ni le froid bien sûr. Chien sportif et endurant, il jouit d’une bonne santé et d’une longévité au-delà de la moyenne.

Si ! C’est aussi le comportement typique d’un samoyède ! Faites son éducation dès le départ, et voyez un éducateur canin si besoin pour la marche en laisse.
Les possibles revers de médaille :
Il est rare que l’on mentionne les défauts d’un chien, en général parce que le rédacteur fait partie des gens qui ne sont pas dérangés par ceux-ci. Certains des défauts du samoyède ne lui sont pas spécifiques, et pour d’autres, les connaître sert surtout à les prévenir par l’éducation, pour qu’ils n’apparaissent pas. Enfin, une médaille ayant toujours deux côtés, ils sont souvent le revers d’une qualité. Faites le parallèle entre les deux listes.

Le samoyède n’aime pas rester seul régulièrement et par longues périodes, rentrer le midi ne suffit pas. Auquel cas il peut se montrer aboyeur, ou faire des bêtises, sauf si vous le fatiguez le reste du temps, ou qu’il y a un autre chien. En cas d’absence de votre part, il faut soigneusement considérer les autres critères.

C’est un creuseur de trous (et un bon chasseur de taupes ! ) défaut qui lui est le plus reproché, tout en disant qu’on lui pardonne car c’est son seul vrai défaut.

Il ne se concentre pas longtemps sur les exercices, car il est très gamin (voir distrait), et il n’aime pas répéter « pour rien » ce qu’il a compris. Le samoyède aime savoir pourquoi on lui demande quelque chose. Il peut être « trop » intelligent. En plus il aime faire le clown quand il y a du monde, ce qu’on l’a vu faire au lieu d’assurer son parcours d’agility, avec rires du public assurés !

Il faut penser à bien lui apprendre le rappel quand il est jeune, sinon c’est plus difficile, et il doit absolument pouvoir jouer sans laisse.

Il tire en laisse si on ne lui apprend pas à marcher au pied, et il peut tirer fort. Le samoyède est aussi un chien de traîneau.

Il ne monte pas du tout la garde, ne prévient pas systématiquement non plus.

Il faut être clôturé, même s’il n’est pas fugueur, car il pourrait y prendre goût s’il en a l’occasion. S’il considère que c’est la grille qui l’arrête, il peut alors en conclure que pas de grille signifie autorisé…! Mais il peut aussi comprendre la notion de territoire, si vous savez vous faire comprendre. On a vu des samoyèdes sur le mur de leur propriété pour regarder dehors, mais sans jamais sortir.

Il faut le brosser quand il mue (au printemps en principe, et une 2ème fois plus légère à l’automne) et il met plus longtemps à sécher que les poils ou fourrures plus courtes.

Les gens qui participent aux courses de traîneau ou de kart reprochent au samoyède d’être aboyeur, ce qui est vrai dans ces conditions, surtout le chiot qui joue, et puisqu’il aboie quand il y a d’autres chiens et lorsqu’il est frustré (de ne pas pouvoir aller voir les autres en l’occurrence, ou avant le départ, tant que l’attelage est immobile). Par contre il ne hurle pas. Et, au calme chez lui en présence de sa famille, il n’est pas bruyant du tout.

D’excellent caractère, il n’en sait pas moins montrer son humeur du moment. Très expressif, Un samoyède est facile à « lire » !

L’idéal pour lui :
C’est le chien des enfants par excellence, des assistantes maternelles, et le chien parfait des gens travaillant à domicile, ou en contact avec du public.

Il donnera le meilleur de lui-même s’il n’est pas trop laissé seul, ou si on peut l’emmener le plus possible avec soi. Une vie variée lui convient à merveille.

Le samoyède a le caractère d’un excellent chien de famille adorant les enfants.
Le samoyède est aussi un bon chien de traineau, toujours de bonne humeur. C’est un vrai chien de compagnie.
Bien que différent de ses cousins, car être attelé n’était pas sa fonction première, il est sportif.
Le samoyède est aussi un excellent chien de traîneau (qui s’en passe très bien) ou de sport en général.

Utilisation :
Chien de compagnie en premier
y compris adapté au canapé…
Chien de traîneau.
Sports canins (agility, obédience, dog dancing…).
En Amérique, ils passent les tests d’aptitude au troupeau.

Le samoyède est adapté à une vie sportive.

Entretien :
Il est plus facile qu’il n’y parait ! Le samoyède reste blanc sans bain. Bien sur, cela se voit quand il se salit, et quand il est mouillé, il met plus de temps à sécher qu’un chien à poil court.

Voir notre page générale sur le poil des races spitz.

Conclusion :

Le monde moderne a hérité d’une sélection millénaire pour la compagnie, et son fameux sourire s’illustre dans un dicton :

« le samoyède garde toute l’année sur son visage la joie de Noël. »

Je vous recommande aussi le
standard illustré, vous apprécierez de voir des photos, qui sont plus parlantes… et des commentaires précisant ce qui ne se voit pas forcément sur les photos.

Laisser un commentaire